BenQ ou le renouveau de la vidéoprojection Home Cinéma

Prix serrés mais recherche de qualité omniprésente

Néanmoins, si BenQ a opté pour une politique de démocratisation, et donc de baisse des prix, ce n’est certes pas au détriment de la qualité d’image. La marque a bien compris que la re‑dynamisation du marché des vidéoprojecteurs Home Cinéma ne pouvait être uniquement liée au prix des produits. Pour convaincre durablement les aficionados de grandes images, la prise en charge du cahier technique de l'Ultra HD/4K était une impérieuse nécessité. La société taïwanaise dispose même de quelques innovations technologiques dans ses cartons. C’est notamment le cas des procédés CinematicColor et HDR Pro.

 

Couleurs fidèles aux intentions du créateur

Le dispositif CinematicColor, compatible Rec.709 (gamut HD) et DCI‑P3 (gamut cinéma utilisé pour l'Ultra HD/4K en attendant le Rec.2020), s’adresse à la restitution des couleurs avec pour objectif de respecter les subtilités de la palette souhaitée par le réalisateur des œuvres cinématographiques. Il se base sur une modulation de la luminosité de la lampe du vidéoprojecteur en fonction de la couleur primaire en cours d’affichage. En somme, la luminosité de la lampe peut varier d’intensité en synchronisme avec la rotation de la roue chromatique et donc l’alternance rouge, vert, bleu. Cette « modulation » du flux de lumière offre la possibilité de gérer la colorimétrie de l’image avec une très grande précision tout en élargissant le gamut (équivalent de la fonction WCG, Wide Color Gamut, des TV), c’est‑à‑dire l’ampleur de la palette de couleur que le système est capable de reproduire. Son apport est sensible tant sur les teintes pastel que sur les couleurs les plus vives ou les dominantes.

 

Le procédé CinematicColor développé par Benq n'a qu'un seul objectif : afficher les œuvres fidèles à la volonté de leur créateur.  

 

Pour information, BenQ est le seul fabricant de vidéoprojecteurs Home Cinéma à fourni des rapports d'étalonnage de ses produits en sortie d'usine avec un Delta E inférieur à 3, valeur en deçà de laquelle les dérives chromatiques sont quasi‑invisibles pour l'œil humain (pour rappel, il s'agit d'une donnée essentielle des tests de diffuseurs dansles colonnes d'AVCesar.com).

 

Preuve d'un contrôle qualité draconien entrepris dès la fabrication, le fabricant BenQ est le seul à fournir un rapport d'étalonnage de ses vidéoprojecteurs en sortie d'usine. 

  

Fonction HDR Pro

Précisons que la fonction CinematicColor vient en complément de la spécification HDR à laquelle répondent les vidéoprojecteurs BenQ puisqu’ils sont basés sur une matrice DLP capable de délivrer tant des noirs profonds que des blancs particulièrement lumineux. Les modèles W2700 et W5700 profitent même du mode exclusif HDR Pro.

 

 

Ce dernier magnifie le rendu des contenus HDR10 et HDR HLG grâce à trois éléments clés : une fonction Tone Mapping qui adapte parfaitement les couleurs d’une image aux capacités du vidéoprojecteur, un iris dynamique capable d’adapter le contraste en fonction de la nature de l’image et la fonction HDR Brighness dotée de cinq valeurs de luminosité HDR distinctes et recommandées, 80'', 100'', 120'', 150'' et 180'', pour autant de diagonales d’écran de projection. Ceci pour pallier le souci de luminosité d’un vidéoprojecteur : contrairement au TV HDR délivrant une valeur de luminosité fixe, celle d’un vidéoprojecteur varie selon la distance avec l’écran de projection, son matériau et sa taille.

 

Les vidéoprojecteurs BenQ Ultra HD/4K disposent de cinq préréglages HDR (pour autant de valeur de luminosité minimale et maximale) correspondant aux cinq principales diagonales d'écran de projection. Pour afficher une qualité d'image toujours optimale. 

 

 

Roue chromatique 300 Hz

Un autre atout de BenQ réside dans la vitesse de rotation de la roue chromatique, cet élément porteur de filtres rouge vert et bleu chargés de gérer la restitution des couleurs. Ce dispositif est souvent à l’origine de reproches en raison de l’effet « arc‑en‑ciel », qui se traduit par l’apparition sur l’écran de franges colorées sur les contours des objets en mouvement rapide. Un artefact auquel certains sont particulièrement sensibles. Pour résoudre ce problème, BenQ utilise une roue chromatique à la vitesse de rotation six fois plus rapide que celle des dispositifs conventionnels. Cette multiplication des successions de couleur fait disparaître l’effet arc-en-ciel en le rendant imperceptible pour l’œil.

 

Les vidéoprojecteurs Ultra HD/4K signés BenQ embarquent systématiquement une roue codeuse

à six segments (RVBRVB), et non trois ou quatre comme sur de nombreux modèles concurrents,

pour un rendu des couleurs d'extrême qualité.

 

 

Lentilles 100% verre

Et pour couronner le tout, BenQ prend un soin tout particulier aux lentilles de ses références Home Cinéma. C'est en effet souvent le point faible de nombre de modèles disponibles sur le marché, aux spécifications intéressantes mais qui embarquent un objectif avec tout ou partie des lentilles en plastique. Si ces dernières peuvent être de qualité, le temps ne joue pas pour elles : jaunissement et flou apparaissent irrémédiablement.

Chez BenQ, les lentilles des vidéoprojecteurs audio vidéo sont 100% en verre, donc inaltérable dans le temps même soumises à de forte luminosité et chaleur. Tous les modèles UHD/4K bénéficient en outre d'un traitement spécifique via une résine anti‑diffraction pour une image maximum sur toute la superficie de l'écran de projection.

 

Sur tous les vidéoprojecteurs Ultra HD/4K BenQ, la lentille

est entièrement en verre

et doté d'une résine spéciale, anti‑diffraction.

 

Et s’il fallait une preuve de plus des efforts déployés par les ingénieurs BenQ sur la gamme vidéoprojecteurs Ultra HD/4K, et surtout de leur efficacité, on peut encore citer la certification ISF (pour rappel, l’organisme Imaging Science Foundation est à l’origine de nombreuse normes vidéo), TK800M mis à part, soit la garantie d’une image naturelle et fidèle à la source. Autant d’ingrédients qui font des vidéoprojecteurs BenQ Ultra HD/4K, à prix accessibles, les modèles préférés des « Movielovers », les amoureux du cinéma.


PLANNING
DVD 18/12/19 FBI saison 1
DVD 25/12/19 Grudge
BLUHD 25/12/19 Grudge
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Christian Rouaud - Tous au Larzac
https://www.avcesar.com/source/interview/130/photo_0548183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/169/photo_1102163720.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/174/photo_0200124313.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/144/photo_0912120302.jpg
christian-rouaud
justin-theroux
damian-lewis
melissa-george