Hisense, qui est vraiment ce nouveau venu sur le marché européen ?

Maîtrise des technologies d’affichage

Comme déjà explicité dans l’introduction de notre dossier, sur le marché TV, Hisense a fait le choix de ne pas choisir et de laisser le consommateur décider la ou les technologies qu’il souhaite accueillir dans son salon. La marque propose donc des diffuseurs empruntant aux trois principales technologie d’affichage du moment : LCD, Oled et Laser TV (basé sur le concept du vidéoprojecteur ultracourte focale pour obtenir une grande image avec un recul minimum, cf. plus bas). En matière de téléviseur, Hisense est donc la seule marque en France à présenter l’ensemble des technologies d’affichage à travers des gammes complètes.

 

Hisense est présent sur toutes les technologies de diffusion, LCD, Oled et Laser TV. 

 

LCD, toujours et encore en développement

Le procédé LCD est véritablement l’occasion pour le constructeur chinois d’exprimer sa maîtrise technique avec un éventail d’écrans très différents. En plus des TV classiques d’obédience LED Edge (téléviseurs ultrafins au design statutaire) ou Direct LED (gabarit plus épais mais qualité d’image supérieure), la gamme Hisense compte les séries Uled déjà évoquées. Certaines d’entre elles intègrent le procédé QLED développé par Samsung, offrant une qualité d’image exceptionnelle. Pour rappel, avec TCL (un autre constructeur chinois) et Samsung, Hisense fait partie de l’Alliance QLED qui a vu le jour le 13 avril 2017 à Pékin et dont le but est de promouvoir la technologie du même nom du moment (dite photo‑luminescente) et ses futures évolutions (technologie dite électroluminescente). Hisense est aussi le premier constructeur à proposer des TV LCD équipé d’un rétroéclairage comptabilisant 1 000, 3 000 et même plus de 5 000 zones avec les modèles Ultra HD/4K Hisense H75U9A et Ultra HD/8K Hisense H75U9E.

 

Les téléviseurs LCD prémium signés Hisense embarquent un système de rétroéclairage sophistiqué, jusqu'à plus de 5 000 zones.

 

Pour aller plus loin encore dans le développement des TV QLED, le groupe chinois développe depuis plusieurs années son Dual Cell TV, le Hisense Uled XD doté d’une diagonale 65'' (165 cm). Présenté pour la première fois au salon CES de Las Vegas 2019 au mois de janvier en version Ultra HD/4K pour être commercialisé dans la foulée cet été en Chine, cet écran a de nouveau marqué les esprits à l’IFA de Berlin début septembre où la marque exposait une version Ultra HD/8K de son téléviseur.

 

Les téléviseurs de la série TV Uled XD associent deux dalles LCD pour optimiser la densité des noirs

et le ratio de contraste, pour concurrencer les performances de l'Oled dans ce domaine.

 

Pour rappel, celui-ci fait appel à un système de rétroéclairage Direct LED Global Dimming associé à deux dalles LCD superposées, la première d’obédience Full HD qui diffuse une image en noir et blanc du signal reçu, la seconde (à l’avant de la première) UHD/8K couleur. La première dalle constituée de 2 millions de pixels agit comme un système Full LED Local Dimming riche d’autant de zones, les cristaux liquides pouvant être actionnés de la position grande ouverte à celle totalement fermée pour filtrer la lumière, simulant ainsi la luminosité plus ou moins forte d’une diode. Ainsi, son rôle est de réduire considérablement l’intensité du rétroéclairage sur les zones les plus sombres de l’image tout en préservant un éclairement intense sur ses zones les plus lumineuses.

 

 

Avec la dalle LCD UHD/8K agissant de même, les noirs obtenus sont incroyablement denses et rivalisent parfaitement avec ceux des TV Oled. Concentré de savoir-faire technique de la marque, les ingénieurs Hisense ont également doté le XD Uled d’un affichage natif 100 Hz, d’une couverture à 100% du gamut DCI‑P3 (l’espace couleur utilisé au cinéma) et d’un pic lumineux de 2 500 nits. Au final, le ratio de contraste dépasse largement celui de tous les TV du marché (10 000:1 en statique, 150 000:1 en dynamique) pour une expérience HDR inédite, hors du commun.

 

Laser TV, le futur du téléviseur

Autre technologie mise en avant par Hisense depuis cinq années, le Laser TV. En développement depuis douze ans, la marque y croit dur comme fer avec des résultats extrêmement encourageants en Chine. De plus en plus populaire en Asie, le Laser TV, basé sur un vidéoprojecteur DLP, innove à double titre : ultracourte focale et source lumineuse laser. La première permet d’obtenir une immense image Ultra HD/4K (via wobulation) identique à celle d’un vidéoprojecteur classique, jusqu’à 150'' (381 cm), mais avec seulement un recul de 20 à 30 centimètres. La seconde élimine le problème de la durée de la lampe à changer toutes les 5 000 heures en moyenne, avec une durée de vie de la source laser affichée aux alentours de 20 000 heures, soit près de 11 ans à raison de cinq heures par jour. À savoir, les Laser TV sont commercialisés avec un écran fixe à poser au mur, au revêtement antireflet (annulant la lumière extérieure) pour magnifier l’image projetée. De même, à l’instar d’un téléviseur, ils possèdent un système audio dédié, une connectique riche, les compatibilités Wi‑Fi et Bluetooth et une fonction Smart TV.

 

Le premier Laser TV est apparu il y a cinq ans, en 2014. Mais la technologie est en développement dans les laboratoires du constructeur chinois depuis plus de douze ans.

 

En France, Hisense compte deux références à son catalogue et deux autres sont annoncées pour les années 2020/2021. Sont disponibles les Hisense H100LSA et Hisense H80LSA, dotés respectivement d’une image 100'' (254 cm) et 80'' (203 cm), de la fonction WCG (Wide Color Gamut) et d’une luminosité de 1 850/3 000 lumens pour un pic lumineux de 350 nits. Ces modèles ont fait la joie de nombreux amateurs de foot l’été dernier pendant la Coupe du Monde de Football, nul doute qu’il en sera de même pour la Coupe du Monde de Rugby au Japon (jusqu'au 2 novembre) et l’Euro 2020 en Europe l’été prochain.

 

Basés sur un vidéoprojecteur ultracourte focal, les Laser TV offrent une très grande image,
jusqu'à 150'' (381 cm), avec seulement un recul de 20 à 30 centimètres.

  

Deux autres modèles sont prévus d’ici 12 à 24 mois, le Laser TV Hisense TriChroma Ultra HD HDR et le Hisense Sonic Laser TV. Le premier est architecturé autour d’une source triple laser (rouge vert et bleu) et du traitement vidéo X‑Fusion Laser Light Engine. Ses performances sont de haut vol avec une couverture à 96% de gamut Rec.2100 (Rec.2020 + HDR), un temps de réponse de 32 µs, soit 500 fois plus rapide qu'un TV LCD pour un pic lumineux de 3 500 nits. Le second dispose d’un écran 100'' avec système sonore intégré DML (Distributed Mode Loudspeaker), semblable à l'Acoustic Surface qui équipe les TV Oled Sony. Le procédé DML réside en l'intégration d'excitateurs directement dans l'écran de projection pour une reproduction sonore parfaitement en phase avec les images affichées et, surtout, une parfaite localisation dans l'espace des effets sonores et des ambiances. Pour rappel, ces excitateurs font vibrer localement l'écran de projection, déplaçant l'air afférant pour créer un son. L'immense surface de l'écran du Hisense Sonic Laser TV autorise un large spectre sonore et la structure de son support en nid d'abeille permet une excellente localisation et différenciation de chaque son (cf. visuels ci‑dessous).

 

 

Oled ou le triumvirat Hisense

Depuis ces dernières années, de nombreuses marques TV proposent pour leurs références premium des écrans Oled. Plus onéreux que leurs homologues LCD, les TV Oled offrent des qualités complémentaires : noirs denses pour une image dynamique, temps de réponse extrêmement rapide et très larges angles de vision. On peut y ajouter la finesse des dalles pour un design d’une sobre épure, même si la technologie LCD a largement progressé sur le sujet, au point de rivaliser avec l’Oled sur les modèles les plus huppés.

Encore une fois, avec l’Oled, Hisense est fidèle à ses principes. Sa proposition n’a rien à envier aux meilleurs TV de la catégorie : compatibilités HDR Dolby Vision et HDR10+, fonction True Cinema Color, certification Dolby Atmos, design abouti, fonction Smart TV Vidaa U, processeur MEMC… Des capacités haut de gamme intégrées dans le téléviseur Hisense H55O8B à l’esthétique soignée, finition métal et dalle sans bords… Le tout affiché à un tarif hyper‑compétitif. Et si un unique modèle 55'' (140 cm) est au catalogue de la marque en 2019, d’autres références pourraient rapidement émerger, dont un spécimen 65'' (165 cm).

 

Avec le Hisense 55O8B, la marque a commercialisé son premier TV Oled cet été en France. Au menu, HDR10+ et HDR Dolby Vision, Dolby Atmos, Smart TV Viddaa 3.0. et design extrêmement soigné.


  

On le voit, TV LCD, Laser TV et TV Oled constituent donc le triumvirat Hisense en matière de diffuseurs. Quel que soit le besoin du consommateur, la marque propose une solution. Et encore une fois, son offre va même s’élargir d’ici 2021 avec moult déclinaisons dans chacune de ses familles d’écran.


Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

PLANNING
30/09/20 The Hunt
01/10/20 Un flic
01/10/20 Les randonneurs
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Ken Follett - Un monde sans fin
https://www.avcesar.com/source/interview/137/photo_0142105021.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/129/photo_0549180108.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/174/photo_0200124313.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
ken-follett
martin-scorsese
damian-lewis
leila-bekhti