Interview
Victor Matsuda - Vice-président Blu-Ray Group Sony et de la BDA (Blu-Ray Disc Association)
La rédaction d’AVCesar.com a pu interviewer Victor Matsuda de passage en France, vice‑président de la BDA (Blu‑Ray Disc Association) basée à Los Angeles. Histoire de faire le point sur le marché 4K Ultra HD Blu-Ray en Europe et dans le reste du monde.
en ce qui concerne la PS4 Pro, je n’ai pas d’information particulière. Il faudrait demander cela mes confrères de Sony Interactive Entertainment. En revanche, si les consoles de jeu constituent un bon support de familiarisation avec le support UHD BD, il est intéressant de constater que de plus en plus de constructeurs ont ajouté des lecteurs UHD BD de salon à leur catalogue. Pendant longtemps, seuls deux constructeurs produisaient de tels lecteurs, ils sont maintenant huit.
Si les six premiers, LG, Microsoft, Panasonic, Philips, Samsung et Sony, font partie du paysage traditionnel de l’électronique grand public, il est intéressant de constater que Cambridge Audio et Oppo se sont joints à eux. Ces deux dernières marques sont plus particulièrement dédiées aux passionnés d’équipements dits « high‑end », donc de haute qualité. Cette adoption prouve que l’environnement Ultra HD Blu‑Ray est reconnu pour ses performances exceptionnelles en termes de qualité tant d’image que de son.
[qLe catalogue de titres s’enrichit‑il rapidement ?3535:Les gardiens de la galaxie Vol.2 en première exclusivité.
en effet, si la sensibilisation des utilisateurs à l’Ultra HD/4K est assez élevée, il n’en est pas de même pour le HDR. Aux États‑Unis, qui font partie des pays où les utilisateurs sont les mieux informés dans ce domaine, si 75% d’entre eux savent parfaitement ce qu’est l’UHD/4K, seulement 44% savent que le HDR existe mais et ne savent pas précisément ce à quoi cela correspond. En France, ces chiffres tombent respectivement à 72% pour l’UHD/4K et 29% seulement pour le HDR. Il y a un effort d’information à faire au niveau des utilisateurs car, comme je l’ai déjà dit, le HDR est au moins aussi important que l’UHD/4K en termes de ressenti de qualité d’image.
[qAu même titre que les autres supports physiques, l’UHD BD ne risque‑t‑il pas d’être fortement concurrencé par des offres en streaming comme ce que propose Netflix par exemple ? il est prévu que le packaging des UHD BD contienne en fait l’œuvre sur quatre supports différents : l’UHD BD, un Blu‑Ray conventionnel, un DVD et un code de téléchargement. Presser un disque est loin d’être le plus coûteux dans l’offre d’un produit physique. Proposer plusieurs supports à l’utilisateur dans un même packaging est un atout pour l’inciter à passer à l’Ultra HD. Il peut déjà acheter ses films préférés, même s’il ne dispose que d’un lecteur Blu‑Ray, voire DVD, tout en sachant que le jour où il franchira le pas de l’Ultra HD/4K, il pourra bénéficier de sa cinémathèque dans des conditions optimales sans avoir à réinvestir dans les œuvres qu’il préfère.
[qEnfin, qu’en est‑il de la fonction Digital Bridge (Copy & Export) annoncée au début de l’UHD BD, permettant d’accéder à un film sur différents types de supports ou de le stocker sur un Nas, par exemple ?
VM : c’est une fonctionnalité qui est toujours d’actualité et qui existe toujours dans les normes de l’UHD BD. C’est aux éditeurs de décider ou non de sa mise en place sur leurs productions.
Publié le 11/10/17
1498€ 2690€
il y a 2 jours
579€ 949€
il y a 2 jours
1457€ 1534€
il y a 2 jours
1590€ 1790€
il y a 2 jours
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.