Man of Steel

Année : 2013
Réalisateur : Zack Snyder
Interprètes : Henry Cavill, Amy Adams, Michael Shannon, Kevin Costner, Diane Lane
Éditeur : Warner
BD : 1 BD-50 + 1 DVD-9, 143', zone B
Genre : fantastique, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 23/10/13
Prix ind. : 24,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.40
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Anglais DTS-HD Master Audio 7.1
Anglais Audiodescription
Italien Dolby Digital 5.1
Espagnol Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français, italien, espagnol, néerlandais, norvégien, finnois, danois, norvégien, islandais, suédois, anglais/italien pour malentendants
Amazon
20,99 €
28 octobre 1987. Superman IV : le face à face sort sur les écrans avec Christopher Reeve dans son célèbre pyjama bleu à slip rouge (inspiré de l’univers du cirque et le « Monsieur muscle » de l’époque Victorienne, qui portait des collants couleur chair et enfilait un slip par‑dessus pour donner l’impression d'être pratiquement nu), et Gene Hackman dans le rôle de Lex Luthor. Un quatrième épisode qui marqua définitivement la fin d'une saga inégale qui avait pourtant démarré de manière formidable en 1979 avec le film de Richard Donner sur la partition mémorable de John Williams.

12 juillet 2006. Après moult rebondissements, Superman Returns de Bryan Singer sort enfin en salles avec un inconnu, Brendan Routh, dans la peau du super‑héros et Kevin Spacey dans celui de Lex Luthor. Le film est un échec et le revoir aujourd'hui reste un vrai supplice.

Mécontents, les studios Warner ont donc décidé de donner vie à une nouvelle saga sur le même canevas que celui de Batman Begins. Christopher Nolan s'est alors attelé au scénario, puis s'est impliqué dans la production, mais a refusé de mettre en scène cette nouvelle aventure, trop occupé par le tournage de The Dark Knight Rises. Finalement, c'est Zack Snyder, connu surtout pour 300, mais à qui l'on doit également Le royaume de Ga'Hoole et L'armée des morts, qui a été embauché pour bâtir cette grosse machinerie, en s'appuyant sur le charisme d'un jeune comédien britannique révélé par Les Tudors, Henry Cavill.

Et pendant près d'une heure, ça fonctionne à merveille. On découvre en détail les origines kryptoniennes de Superman dans un prologue de toute beauté (avec de remarquables effets 3D en salles) et on se prend d'affection pour ce beau jeune homme au corps d'éphèbe dissimulant comme il peut son mal‑être et ses pouvoirs. Toute cette première partie, pourtant très sombre, est magnifique et offre une belle relecture du mythe fondateur.

Passée cette première heure, le blockbuster attendu prend le dessus. Superman sort l'artillerie lourde pour dégommer le général Zod (excellent Michael Shannon, Take Shelter, Boardwalk Empire) et le film prend le même virage qu'Iron Man 3 et tous les autres, à savoir celui de la pétarade et de la démonstration de force. Une seconde partie que l'on voit sans peine, mais qui s'oublie aussitôt.
Éric Le Ven - Publié le 09/10/13
Liste des bonus
- Personnages et rôles marquants (26')
- Action totale (26')
- Krypton décodée (7')
- Court métrage pour le 75e anniversaire de Superman (2')
- Focus sur la Nouvelle‑Zélande et le tournage du Hobbit de Peter Jackson (6')
- DVD du film


Commentaire
Hormis le focus sur la Nouvelle‑Zélande et le tournage du Hobbit de Peter Jackson (qui s'explique puisque ce sont les studios Weta de Peter Jackson qui sont à l'origine des effets spéciaux de Man of Steel), cette interactivité se concentre sur quelques points clés du film, notamment l'entraînement des comédiens. Henry Cavill et Michael Shannon sont ceux qui ont sans doute le plus travaillé leur musculature. Et il faut dire que celle de Henry Cavill est impressionnante… Gare aux complexes si vous n'avez pas vous‑même le résultat escompté…

À grignoter, le retour en image et en interviews sur les comics originaux et les effets spéciaux du film signés Weta. Pas mal, mais pas étourdissant non plus.
Note bonus : 3/6
Image
Que dire de cette image absolument parfaite ? Trouver un défaut ici est impossible, en toute bonne foi. Précision au premier plan comme dans le fond, légère granulosité parfaitement dosée pour apporter de la texture et de la densité au récit, couleurs solides et contrastes puissants : c'est nickel. La première partie du film sur Krypton fait même très fort. Design, costumes, combats et vaisseaux sont visuellement léchés et réussis. Rien à redire. Ah ben si quand même : bravo.
Top image : aucun
Note image : 6/6
Son
Avec 8 Mbps de débit, ça décoiffe sec ! Cette bande‑son DTS-HD Master Audio 7.1 est énorme et cela faisait longtemps que nous n'avions pas entendu une telle force dévastatrice dans le salon (attendons quand même Pacific Rim…). Un mixage cataclysme qui va crescendo, chargé en graves démoniaques et qui gonfle les enceintes Surround comme jamais. Cerise sur le gâteau : on n'a jamais la grosse tête et tout cela reste fluide à l'oreille. Joli tour de force. Évidemment, la VF Dolby Digital 5.1 ne joue pas dans la même catégorie.
Top son : aucun
Note son : 6/6


999€ 1490€
il y a 2 jours
20€ 69€
il y a 1 mois
121€ 249€
il y a 1 mois
PLANNING
20/09/21 Prison
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Sidse Babett Knudsen - Borgen saison 2
https://www.avcesar.com/source/interview/135/photo_0315184326.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/161/photo_1108160423.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/149/photo_0450174503.jpg
sidse-babett-knudsen
tatiana-maslany
priyanka-chopra
sophie-turner
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Vous avez choisi de refuser les cookies du site
Accepter les cookies
En refusant le dépôt de cookies lors de votre navigation sur notre site, vous réduisez sensiblement la part de revenus complémentaires liés à la publicité utiles à la rémunération de l’équipe de journalistes d’AVCesar.com. En effet, AVCesar.com et ses partenaires peuvent, indépendamment ou conjointement, déposer lors de votre passage sur ce site des cookies et technologies similaires. Pour plus d’informations, consulter notre politique de confidentialité (NDFL : ça débouche sur quoi ?)

À l’exception de ceux nécessaires au fonctionnement du site ainsi que, sous certaines conditions, à la mesure d’audience, les cookies et technologies similaires ne peuvent être déposés qu’avec votre consentement (modifiable à tout moment en accédant à notre outil de paramétrage des cookies).

Que se passe-t-il si je refuse ?

Si vous refusez les cookies publicitaires, vous pourrez accéder au site. Mais le refus de certains cookies est susceptible de dégrader des fonctionnalités du site (exemple : lecture des vidéos). AVCesar.com pourrait aussi afficher lors de votre navigation un bandeau pour solliciter de nouveau votre consentement.
Accepter
Refuser