Piège de cristal

Die Hard - 30e anniversaire
Année : 1988
Réalisateur : John McTiernan
Interprètes : Bruce Willis, Alan Rickman, Alexander Godunov, Bonnie Bedelia
Éditeur : Fox
BD : 1 UHD-66 + 1 UHD-50, 132', toutes zones
Genre : suspense, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 23/05/18
Prix ind. : 29,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
UHD 2 160p (HEVC)
HDR10
16/9
Bande-son
Français DTS 5.1
Anglais DTS‑HD Master Audio 5.1
Anglais DTS‑HD Master Audio 2.0
Allemand DTS 5.1
Italien DTS 5.1
Espagnol Dolby Digital 5.1
Polonais Dolby Digital 5.1
Tchèque Dolby Digital 2.0
Voir plus
Sous-titres
Français, espagnol, danois, néerlandais, finnois, allemand, italien, norvégien, suédois, tchèque, polonais, anglais pour sourds et malentendants, chinois
19,99 €
34,99 €

Réalisé en 1988, Piège de cristal mit sur orbite la carrière de Bruce Willis. L’ex‑vedette de la série télévisée Clair de lune incarne alors John McLane, un policier new‑yorkais qui décide de passer les fêtes de Noël à Los Angeles en compagnie de sa femme (Bonnie Bedelia), avec laquelle il espère bien se réconcilier. Le rendez‑vous est donné dans la tour Nakatomi. Mais au même moment, des terroristes investissent le bâtiment avec la ferme intention de dérober un pactole de 600 millions de dollars. Pour McLane, les fêtes seront explosives.

 

Réalisé par John McTiernan, spécialiste du film d’action (Predator, Le 13e guerrier), Piège de cristal a depuis fait école. Réalisation impeccable, séquences d’action tonitruantes saupoudrées de touches d’humour ravageur, en bref, la sauce prend à merveille. Un classique du genre.

Jean-Baptiste Thoret - Publié le 04/09/18
Liste des bonus
- Commentaires audio du réalisateur et du chef décorateur Jackson DeGovia
- Commentaire écrit en VO de Richard Edlund sur certaines scènes
- Commentaires écrits en VO du casting et de l'équipe
- Possibilité d'archiver ses scènes favorites (8')
- Coulisses
- Galerie interactive
- Bande-annonce


Commentaire

Seuls les commentaires audio du réalisateur et du chef décorateur Jackson DeGovia valent le détour et nous rappellent leur volonté dès le départ d'être les plus vrais et réels possible. Pour ce faire, chaque détail avait son importance : l'architecture, la musique, les décors, le mouvement au sein même de l'image : par exemple, tous les plans ou presque commencent par un travelling. 

Note bonus : 2/6
Image

La définition est splendide, les soucis d’étalonnage d'autrefois, le manque de nuance et les aplats de couleurs orange marron ont disparu. La 4K apporte un évident regain de vie aux couleurs et les différents reflets caractéristiques du format sur les objets en métal (lunettes, chariots, chromes…) une vraie modernité. Conséquence : on gagne en lisibilité, en éclat, en pêche, au risque parfois de tomber dans un léger côté artificiel (la photographie du génial Jan de Bont est complètement révélée). Les plus perspicaces d'entre vous remarqueront effectivement que le film est moins lumineux en 4K UHD qu'en Blu‑Ray, c'est le revers de la médaille, avec quelques flous plus visibles qu'auparavant et un rendu moins naturel. Ce sont donc deux écoles qui s'affrontent, deux styles différents. En ce qui nous concerne, pour toutes les raisons précitées, la disparition du voile gris, le relief inédit et les noirs plus noirs, net avantage au 4K.

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Parfait pour réveiller vos voisins, spatialisation et basses sont au taquet pour un film de cette époque (trente ans déjà…). Pas de mauvaise surprise bien au contraire donc avec cette VO DTS‑HD Master Audio 5.1 nerveuse à souhait. Ça claque, ça cogne, ça mitraille, ça explose en rythme, tandis que les voix filent à toute allure dans une grande clarté. La VF, moins tonique dans tous les domaines, possède aussi ses adorateurs, on les comprend, grâce à l'excellent doubleur français de Bruce Willis, Patrick Poivey. 

Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
INTERVIEWS
Victor Matsuda - Vice-président Blu-Ray Group Sony et de la BDA (Blu-Ray Disc Association)
https://www.avcesar.com/source/interview/168/photo_0147193231.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/159/photo_0855101528.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/157/photo_0253124723.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/149/photo_0450174503.jpg
victor-matsuda
francois-charles-bideaux
stefano-sollima
sophie-turner
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Samsung Galaxy S8 64 Go Érable doré - Nokia 3 16 Go Double SIM Bleu tempéré - Huawei P9 lite 16 Go Noir - Huawei P10 Lite 32 Go Blanc perle - Samsung Galaxy S III 16 Go Noir - Téléphone senior Geemarc CL100 (+30dB) - Nokia Asha 302 Gris foncé - Clip ceinture pour Siemens Gigaset DECT - HTC One M8 32 Go Gris - Apple iPhone 6 128 Go Gris - Téléphone Trio avec Répondeur PANASONIC KX-TG7321FR - Samsung SGH F480 - Apple iPhone 6 64 Go Argenté(e) - Orange Rise 51 8 Go Noir - BlackBerry Passport 32 Go Noir - Asus Zenfone 2 Laser ZE601KL 6.0Débloqué Smartphone 3GB/32GB 13MP... - Logicom Power Bot 16 Go Double SIM Argenté(e) - Huawei P10 32 Go Blanc - Samsung Galaxy S4 16 Go Noir profond - Archos 50d Helium 8 Go Double SIM Noir -