The Lost Soldier

The Chinese Widow
Année : 2017
Réalisateur : Bille August
Interprètes : Emile Hirsch, Yifei Liu, Fangcong Li, Hanlin Gong, Tiankuo Gong, Tsukagoshi Hirotaka
Éditeur : M6 Vidéo
BD : BD-50, 93', zone B
Genre : romance, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 28/11/18
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.39
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français/mandarin DTS‑HD Master Audio 5.1
Français/mandarin Dolby Digital 5.1
Anglais/mandarin DTS‑HD Master Audio 5.1
Anglais/mandarin Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français
Amazon
19,99 €
Fnac
19,99 €

Suite à l’attaque surprise de Pearl Harbor, l’US Air Force décide de riposter en bombardant Tokyo. Bien que la mission soit une réussite, l’avion du capitaine Jack Turner (Emile Hirsch) et de ses coéquipiers s’écrase dans une province reculée de la Chine. Blessé, il est recueilli par Ying (Yifei Liu), une jeune veuve dont l’époux est tombé au combat, et sa petite fille Nunu (Fangcong Li).


Outre l’illustration d’un joli portrait de femme ‑la star chinoise Yifei Liu (future interprète de Mulan pour Disney) campe cette veuve tiraillée entre le souvenir de son défunt mari et un amour naissant pour l’Allié américain‑ The Lost soldier perd en puissance narrative dès lors que la petite histoire (une relation pudique amorcée en huis clos, qui s’exprime délicatement par l’unique biais de signes et de gestes) occulte tout un pan de la grande autour de la résistance chinoise face à l’Occupation japonaise.


Ainsi, lors d’une séquence déterminante pour la survie de Turner, des maquisards sortis de nulle part se font dégommer les uns après les autres par les soldats de l’armée impériale. À travers ce carnage indifférencié, Bille August (La maison aux esprits, Les Misérables) minore maladroitement la valeur à la fois sacrificielle et héroïque de ces hommes.

Carole Lépinay - Publié le 07/12/18
Liste des bonus
- Interview Bille August (13')
- Interview Emile Hirsch (4')
- Le contexte historique  (15')
- Histoire de la guerre du Pacifique (10')
- Bande-annonce VF (1')
- Bande-annonce VO  (3')


Commentaire

Bille August revient sur la genèse du projet, six années ont ainsi été nécessaires pour son élaboration (du développement scénaristique au choix minutieux de la distribution). Au cours d'un bref entretien, l'acteur Emile Hirsch présente brièvement son personnage, puis évoque son excellente collaboration avec le cinéaste. 

 

Extraits d'archives à l'appui, deux documentaires pédago (présentés par François Garon, enseignant‑chercheur à l'Université de Paris I) rouvrent les épisodes marquants de la guerre sino‑japonaise. 

Note bonus : 3/6
Image

Une esthétique soignée, cultivant une certaine forme d'authenticité et faisant la part belle aux paysages et à la nature luxuriante. Ce sont d'ailleurs les verts qui dominent la palette colorimétrique, plutôt restreinte par ailleurs. Beaucoup de délicatesse mais un petit voile blanc excessif qui plombe un peu l'ambiance. 

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

L'ouverture n'est pas la plus représentative du film. Son lointain, manque de crédibilité en VF, on fera fi de ce passage peu convaincant. Le flashback central est quant à lui avant tout porté par la scène frontale, tout juste rehaussée par les ambiances de la nature à l'arrière (les oiseaux chantent non‑stop). À noter, de rares scènes d'action (c'est le côté romance du film) et un mixage son un peu brut, qui coupe souvent net les sons d'un plan à l'autre.

Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
BLU 23/08/19 Dumbo 3D
BLUHD 23/08/19 Dumbo
DVD 23/08/19 Dumbo
BLU 23/08/19 Dumbo
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Sarah Jessica Parker - Divorce saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/166/photo_0804204009.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/158/photo_0627103424.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/147/photo_0157140523.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/150/photo_0520115613.jpg
sarah-jessica-parker
kyan-khojandi
bryan-cranston
kevin-bacon
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011