Terre battue

Année : 2014
Réalisateur : Stéphane Demoustier
Interprètes : Olivier Gourmet, Charles Mérienne, Valéria Bruni‑Tedeschi
Éditeur : Diaphana Vidéo
DVD : DVD-9, 92', zone 2
Genre : comédie dramatique, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 17/04/15
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Français Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français pour malentendants
Amazon
20,06 €
Limogé de son poste de manager d'un centre commercial, Jérôme Sauvage (Olivier Gourmet) veut en profiter pour démarrer une nouvelle vie et monter sa propre structure. Mais peu à peu ses perspectives s'assombrissent. Au même moment, son fils Ugo, 11 ans et graine de champion de tennis, est en passe d'intégrer le centre national d'entraînement à Roland Garros. Sauf que pour tous les deux, les rêves vont se briser sur le miroir de la réalité...

Terre battue n'est pas un film sur le tennis, mais sur l'ambition. Celle qui dévore certains hommes et qui les rend prêts à tout pour réussir. Mais la force de Stéphane Demoustier, c'est d'avoir su trouver les bons acteurs pour illustrer sa fable : Olivier Gourmet d'un côté, au naturel saisissant, et Charles Mérienne de l'autre, un véritable joueur de tennis aujourd'hui classé 15 et licencié au Dijon TC.

Terre battue nous interroge donc sur la masculinité, son rapport au pouvoir et à la compétition, mais aurait toutefois gagné à être plus offensif pour appuyer son propos.
Éric Le Ven - Publié le 18/03/15
Liste des bonus
- Scènes coupées avec les commentaires audio du réalisateur et du monteur (19')
- Les petits joueurs, court métrage documentaire de Stéphane Dumoustier (40')
- Bandes-annonces


Commentaire
Deux parfaits compléments au film. Chapeau.
Note bonus : 4/6
Image
Comme les deux comédiens, l'image est d'un naturel épatant. La caméra est constamment proche des protagonistes et au cœur de l'action. Le spectateur se sent donc immédiatement impliqué dans l'histoire et se laisse forcément prendre au jeu. D'autant que la définition est exemplaire et les couleurs agréables.
Top image : 28'20 (le premier tournant du film)
Note image : 5/6
Son
La piste 5.1 ne présente pas d'intérêt réel. Le bruit des balles, les rumeurs des magasins, le silence de l'habitacle de la voiture, l'ambiance sonore est très soft. Un peu trop peut‑être. Mais cela colle parfaitement à l'esprit du film.
Top son : aucun
Note son : 3/6



350€ 449€
il y a 4 heures
PLANNING
04/08/21 Wander
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Michael C. Hall - de serial killer à papa prêt à tout
https://www.avcesar.com/source/interview/173/photo_1036183401.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/126/photo_0549181508.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/152/photo_0641125609.jpg
michael-c-hall
tatiana-maslany
lucy-lawless
nic-pizzolatto
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011