Ray Donovan le film

Ray Donovan the Movie
Année : 2022
Créateur : David Hollander
Interprètes : Liev Schreiber, Jon Voight, Eddie Marsan, Dash Mihok, Kerris Dorsey, Katherine Moennig
Éditeur : Canal+
VOD : 95'
Genre : drame, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 19/01/22
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
HD 2 160p (HEVC)
HDR10
16/9
Bande-son
Français Dolby Digital Plus 5.1
Anglais Dolby Digital Plus 5.1
Sous-titres
Français, français pour sourds et malentendants
Amazon
20,95  €
Fnac
24 €
Rakuten
18 €

Ce film final Ray Donovan fait suite à la décision de la chaîne US Showtime d’annuler la saison 8 sans avoir offert aux fans une fin digne de la série. Le créateur, David Hollander, l’a écrit comme un long épisode en prenant le risque de ne s’adresser qu’aux fans et aux familiers de la série. Les autres auront en effet bien du mal à en saisir non seulement les nuances, mais aussi les enjeux dramatiques posés tout au long de sept saisons exceptionnelles.

 

Du noir et zéro humour

Tout commence exactement là où Ray Donovan saison 7 s'était arrêtée. On retrouve un Mickey (Jon Voight) en fuite à Boston, où toute la famille se retrouve et va devoir faire face à son destin, à commencer par Ray (Liv Schrieber) plus que jamais déterminé à combattre son père pour mettre enfin un terme à ses agissements.

 

Plus tragique et mélancolique que jamais, le film révèle grâce à d'habiles flashbacks les derniers secrets de la famille Donovan dans une ambiance clairement crépusculaire où l’humour noir, si souvent distillé avec intelligence dans la série, est totalement absent. L’intrigue se concentre avant tout sur le duel père‑fils sans trop s’attarder sur le destin des autres personnages (un peu bâclés), et c’est bien dommage. Heureusement, l’émotion monte crescendo jusqu'à un dernier quart d’heure émouvant et spectaculaire.

 

Une équipe magistrale

Les acteurs sont comme d'habitude tous excellents, avec toujours une mention particulière pour Jon Voight, magistral dans sa toute dernière scène. On imagine que si la saison 8 avait vu le jour, tout aurait été réglé avec plus de nuance et d'efficacité, mais ce film, s’il n’est pas parfait, offre une conclusion plus que décente à la série. C’est mieux que rien.

Cédric Melon - Publié le 07/04/22
Liste des bonus
- Aucun


Commentaire

On s'en doutait, programme Canal+ oblige.

Note bonus : 0/6
Image

Les nombreux flashbacks apportent une atmosphère vintage appréciable à ce gros épisode, par ailleurs toujours solidement ancré dans ses fondamentaux : des noirs corsés, des contrastes marqués, une esthétique chic (merci la 4K HDR10) et choc. Plus sombre, y'a pas.

Top image : aucun
Note image : 5/6
Son

Exceptionnellement, ce gros épisode s'ouvre sur un morceau de musique qui dit tout ce que l'on s'apprête à voir, You Are a Runner and I Am My Father's Son de Wolf Parade. Largement de quoi poser l'ambiance et le duel père‑fils à venir. La VF se comporte parfaitement bien mais il serait plus que dommage de se priver en version originale du jeu de cette formidable brochette de comédiens que l'on quitte à regret.

Top son : aucun
Note son : 5/6



PLANNING
18/05/22 Scream
18/05/22 Le proviseur
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
https://www.avcesar.com/source/interview/138/photo_0315185626.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/152/photo_0641125609.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/157/photo_0253124723.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/153/photo_1156104630.jpg
pascal-laugier-et-louis-thevenon
nic-pizzolatto
stefano-sollima
tara-reid
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser