VOD : vous avez demandé le programme
Accédez à la page 1 / 2 / 3

Le juste prix
On peut donc se demander si l’offre VoD française est de qualité suffisante et à un tarif justifié. En effet, s’il est parfaitement compréhensible que les chaînes de télévision exploitent en VoD leurs programmes « événements », les prix affichés sont souvent dissuasifs. 2,99 euros pour visionner le dernier épisode d’Une famille formidable, avouez que ce n’est pas donné. À ce prix-là, mieux vaut faire tourner l’enregistreur DVD. C’est encore plus cher pour la nouvelle saison de la série Dr House ou Ugly Betty : 3,99 euros les trois épisodes (ou 1,99 euros à l’unité). Et, il ne s’agit que d’une location. L’achat n’est, en effet, pas possible.

VOD ou DVD : quel est le plus intéressant ?
Cependant, si on pèse le « pour » et le « contre », le visionnage de telles séries en VoD est bien plus intéressant que l’achat en DVD. Primo, on peut maintenant voir certaines saisons en avant-première, comme la saison 2 de Heroes disponible en VOST à partir de 2,99 euros sur TF1Vision. Secundo, le prix de revient est inférieur grâce à des packs spéciaux revenant à environ 30 euros pour l’intégralité d’une saison alors que c’est quasiment le double en DVD. Tertio, le confort d’utilisation des services de VoD est largement supérieur au DVD, à condition, bien entendu, de répondre aux critères techniques d’éligibilité (ADSL 2 Mo minimum, PC sous Windows XP/Vista et Media Player dernier cri). La VoD, c’est quand vous voulez, où vous voulez. La dématérialisation a finalement du bon !

Une qualité technique mi-figue mi-raisin

Quant à la qualité technique, elle est plutôt bonne sur tous les services que nous avons testés (ArteVOD, MK2Vod, TF1Vision, CanalPlay). Pas du niveau d’un bon DVD certes, mais d’une qualité vidéo suffisante pour que le programme soit affiché correctement sur l’écran plat du salon. Pour le son, en revanche, c’est moins probant. On a même l’impression de revenir en arrière, au bon vieux temps de la VHS. Tous les programmes sont, en effet, livrés en stéréo, alors que depuis dix ans, le DVD nous a habitué au son 5.1. Heureusement qu’il y a la HD ! Certains films sont, en effet, proposés en version Haute Définition chez TF1 Vision et CanalPlay depuis le début de l’année. Ce qui constitue une alternative « dématérialisée » intéressante au HD DVD et au Blu-ray.

Les films sont encodés au format WMV HD à une résolution de 720p, accompagnés de pistes 2.1 ou 5.1, et disponibles uniquement si votre PC est connecté en DVI ou en HDMI à un téléviseur HD Ready. On reste encore en deçà de la qualité offerte pour les contenus HD 1 080p -avec pistes sonores en Dolby Digital Plus, Dolby TrueHD ou DTS HD- disponibles sur HD DVD et Blu-ray, mais cette nouvelle possibilité a au moins le mérite de faire grimper le niveau de qualité du service. Pour l’instant, l’offre est assez pauvre (quatre titres chez TF1Vision, une vingtaine sur CanalPlay) et les prix élevés (5,99 euros/unité), mais elle devrait s’étoffer en fin d’année. Espérons…


La VOD verrouillée par Microsoft



Sans la dernière mouture du Media Player de Microsoft et une gestion adéquate des DRM, impossible d'accéder aux services de VoD. Windows obligatoire !

Tous les contenus disponibles en ligne chez les opérateurs VoD sont protégés par DRM Microsoft. Les œuvres louées ou achetées sont ainsi « liées » à la machine ayant servi au téléchargement et disposent d’une date de péremption (comme une plaquette de beurre) allant de 24 heures à une semaine. Le transfert du fichier est, bien entendu, interdit ou restreint à une seule plate-forme (un baladeur par exemple). Enfin, pour garantir la territorialité des droits, l’accès aux programmes est interdit aux utilisateurs dont le pays n’est pas couvert. Impossible donc pour les internautes français d’aller télécharger en VoD une quelconque série US ! À moins de tricher et de paramétrer l’ordinateur avec une adresse IP bidon. Enfin, qui dit VoD, dit forcément PC fonctionnant sous Windows. Exit les Mac (Steve Jobs vient cependant d’annoncer lors du récent Mac World 2008 une solution de téléchargement, voir encadré). Si Apple a le monopole de la musique en ligne, Microsoft est en passe de s’accaparer celui de la vidéo. Car, sans les dernières versions d’Internet Explorer, de Windows Media Player et sans périphériques compatibles HDCP, pas de VoD !


Sans Boot Camp ou Parallels Desktop pour lancer Windows, les ordinateurs Mac restent hermétiques à la VoD. Exceptés pour les utilisateurs américains qui peuvent accéder à la vidéothèque d'iTunes...


Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

BONNES AFFAIRES