Stay at Home Index, quelles entreprises profitent du coronavirus ?

13.03.2020 / 12:47
/ Par Vincent Morette

La banque d'investissement américaine MKM Partner a créé il y a quelques semaines l'indice boursier Stay at Home, regroupant un panel de sociétés dont l'activité, donc le cours de bourse, profite de l'épidémie de coronavirus.


Avec des mesures de réduction des déplacements, voire de confinement, l'activité économique ralentit et de nombreuses sociétés souffrent. Pourtant, certaines d'entre elles vont mécaniquement et logiquement profiter de cette situation inédite. C'est le sens de l'indice boursier Stay at Home qui regroupe 33 compagnies (cf. la liste complète à la fin de cette actualité).

 





Changement d'habitude des consommateurs

En effet, rester cloîtré chez soi au maximum nécessite de s'adapter pour parfois « tuer » le temps, et surtout assurer l'approvisionnement en nourriture pour tout simplement assurer les repas. Nombreux sont les consommateurs qui ont déjà ou vont utiliser les nouveaux services liés au numérique, à la dématérialisation des contenus et à internet.

 

Marché de l'entertainment dématérialisé au beau fixe

On pense bien sûr en premier lieu aux plateformes de streaming (Netflix, Amazon Prime Video, MyCanal…), de jeu vidéo, ou encore aux installations pour profiter de services de musique dématérialisée (Sonos), autant d'activités immersives qui permettent d'occuper les esprits durant de longues heures. De même pour les sociétés de livraisons à domicile, Amazon en tête, dont les services évitent aux consommateurs de sortir et de se mêler à la foule.

 

Marché du télétravail et de la visioconférence en hausse

Mais les sociétés d'entertainment ne sont pas les seules à profiter du coronavirus et des changements d'habitude des consommateurs. Les firmes spécialisées dans le télétravail, les visioconférences ou les téléconsultations vont connaître un essor sans précédent. Même les distributeurs de matériels de sport à la maison connaissent une embellie commerciale avec les ventes de vélo d'appartement ou de rameur qui explosent, les sportifs préférant garder la forme à l'abri chez eux plutôt qu'à l'extérieur.

 

Reste désormais à voir si, une fois l'épidémie du coronavirus passée, ces nouveaux modes de consommation et de travail subsisteront, à l'instar de la pratique du vélo qui a connu un regain d'attention suite aux grèves des transports fin 2019, début 2020.

 

L'index Stay at Home compte les sociétés suivantes : Activision Blizzard, Netflix, Tencent Music, Zynga, Facebook, Match, Yelp, Zillow, Nexstar Media, New York Times, Sirius XM, Boingo Wireless, Purple Innovation, Sonos, Amazon, Blue Apron, Alibaba, eBay, GrubHub, JD.com, Shutterstock, Peloton, Sturm Ruger & Co., Campbell Soup, Central Garden & Pet Co., Clorox, Okta, Alarm.com, Citrix Systems, Atlassian, Slack, Zoom et Diamond Eagle.

Stay at Home Index, quelles entreprises profitent du coronavirus ?
Amazon
299,99  €
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

COMPARATIFS
»
Comparatif : quelle tablette 7'' choisir ?
»
Six platines Blu-Ray 3D à moins de 160 €
»
6 stations d'accueil iPod/iPhone à moins de 600 €