Six platines Blu-Ray 3D à moins de 160 €
Par Jacques Guiot - Publié le 10/10/12
Conclusion
SELECTION DU COMPARATIF
LG BP420
(prix indicatif : 119 € TTC)
Toshiba BDX4350
(prix indicatif : 119 € TTC)
Samsung BD-E5500
(prix indicatif : 129 € TTC)
Philips BDP3380
(prix indicatif : 119 € TTC)
Panasonic DMP-BDT120
(prix indicatif : 159 € TTC)
Sony BDP-S490
(prix indicatif : 129 € TTC)
Soyons clairs, un lecteur Blu‑Ray reste un lecteur Blu‑Ray. En ça, le spécimen le moins performant de notre sélection affiche tout de même une image très satisfaisante et bien définie. Cependant, pour les plus exigeants d’entre vous et, surtout, pour les possesseurs d’un téléviseur de grande diagonale ou, mieux encore, d’un vidéoprojecteur, choisir une platine Blu‑Ray dotée d’un traitement vidéo de qualité supérieure permet de profiter d’une expérience 1 080p bien plus aboutie. En opérant le bon choix entre plusieurs références, d’un prix indicatif somme toute très raisonnable et comparable, il est en effet possible de bénéficier d'une image plus précise, offrant un joli piqué, une belle texture, plus de relief, plus de nuances et une meilleure profondeur de champ. Et pour mesurer le chemin accompli par les constructeurs, il suffit de préciser qu’il y a trois ans, à peine, pour égaler la qualité des meilleurs matériels de ce comparatif, le consommateur pointilleux devait se diriger vers des modèles beaucoup haut de gamme.
Inutile de faire durer le suspens plus longtemps, nous l’avons déjà mentionné dans notre précédente section (Réglages), le Panasonic DMP‑BDT120 remporte donc le trophée de la plus belle image Blu‑Ray 2D/3D de ce comparatif Blu‑Ray à moins de 160 €, suivi de prêt par le Samsung BD‑E5500.

Cependant, certains utilisateurs, équipés d’un écran plus modeste en termes de diagonale par exemple, ont sûrement d'autres attentes comme une gestion multimédia performante. Malheureusement, on se répète, aucun de ces produits ne propose une compatibilité digne d'un vrai lecteur multimédia. Toutefois, le LG BP420 se distingue largement de ses concurrents, et il est suivi de prêt par le Toshiba BDX4350 et le Panasonic DMP‑BDT120. En effet, le lecteur LG est étrangement le seul à proposer une fonction pourtant évidente, la lecture des MKV en 24p avec gestion des pistes audio en Dolby TrueHD et DTS‑HD.

Côté musique, les choses avancent dans le bon sens avec une bien meilleure lecture du format Flac cette année sur le Panasonic, le LG et le Toshiba. Bonne nouvelle car, par ses qualités de compression sans perte, le Flac commence en effet à remplacer petit à petit le MP3. On regrette tout de même une fonction Lecteur musical plus puissante, avec par exemple l’affichage des pochettes des albums ou, pourquoi pas, la gestion de systèmes de jaquettes pour les vidéos. Des progrès restent donc à faire sur la qualité de l'interface et la gestion multimédia. Et ceci est valable pour toutes les platines Blu‑Ray disponibles actuellement sur le marché.

Enfin, à l’instar des téléviseurs, cette année a été marquée par l'avènement au sein des platines Blu‑Ray de portails internet Smart TV de plus en plus complets et proposant de plus en plus d'applications. Et si certaines s’avèrent de véritables gadgets, quelques‑unes se distinguent néanmoins comme Plex, la VOD HD d'AceTrax, les nombreux services de Catch‑Up TV, l'accès aux réseaux sociaux, les offres de musique à la demande, etc. Et là encore, le Panasonic DMP‑BDT120 et sa fonctionnalité Viera Connect est bien loti, de même pour le Sony BDP‑S490 associé au SEN (Sony Entertainment Network) ou encore le LG BP420. Ils font partie des modèles intégrant les portails internet les plus complets du moment. Mais, à tout seigneur tout honneur, le plus complet reste le Smart Hub signé Samsung. Les lecteurs Philips BDP3380 et Toshiba BDX4350 sont, eux, très pauvres dans ce domaine avec uniquement deux applications disponibles : Youtube et Picasa.

Fort de ces informations, chacun peut donc désormais faire son choix en fonction de ses besoins et de ses attentes. Pour notre part, considérant qu'une platine Blu‑Ray est destinée, avant tout, à lire disques Blu‑Ray et DVD, le Panasonic DMP‑BDT120 est donc le grand vainqueur de ce comparatif, suivi de prêt par le Samsung BD‑E5500. Et même en pondérant notre appréciation au regard de leurs possibilités multimédia, notre classement reste identique…
Conclusion
Marque
Référence
Caractéristiques Compatibilité Connectique Multimédia Réglages
LG
BP420






Toshiba
BDX4350





Samsung
BD-E5500






Philips
BDP3380






Panasonic
DMP-BDT120





Sony
BDP-S490





 
ph image
BONNES AFFAIRES