Made in France

Année : 2014
Réalisateur : Nicolas Boukhrief
Interprètes : Malik Zidi, Dimitri Storoge, François Civil
Éditeur : TF1 Vidéo
BD : BD-50, 82', zone B
Genre : thriller, couleurs
Interdiction : tous publics (certaines scènes peuvent choquer)
Sortie : 05/04/16
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 5.1
Français Audiodescription
Sous-titres
Français pour malentendants
Amazon
17,99 €
Initialement, Made in France devait être distribué sur les écrans français le 18 novembre 2015. Mais suite aux attentats de Paris, sa sortie a été repoussée. Elle était d'abord prévue en janvier, puis, faute de distributeur, le film a dû se contenter d'une distribution sur les plateformes de vidéo à la demande avant cette sortie vidéo chez TF1 Vidéo. Un film compliqué à monter, pas vraiment joyeux à tourner quand l'actualité rattrapait jour après jour la fiction et plongeait l'équipe dans une fatalité inévitable, ni à sortir sur grand écran, donc. Mais comme Nicolas Boukhrief l'explique très bien dans les bonus, Made in France est un film sur la déviance d'une certaine jeunesse, rien d'autre. Un polar sur fond social. Pas de polémique possible, effectivement.

Le film relate l'histoire de Sam, un journaliste français qui profite de sa culture musulmane pour infiltrer les milieux intégristes de la banlieue parisienne. Il se rapproche d'un groupe de quatre jeunes qui ont reçu pour mission de créer une cellule djihadiste et de semer le chaos au cœur de Paris.

Produit en 2014 et racontant comment trois hurluberlus aux profils radicalement différents (un fils de bonne famille, un illuminé violent et parano, un jeune paumé) ont rejoint les rangs salafistes prônant la charia et le djihad, Made in France rejoint évidemment l'actualité récente de manière implacable et nous met face à cette radicalisation aussi idiote qu'incompréhensible. En vérité, c'est l'affaire Mohammed Merah à Toulouse en 2012 qui précéda au film, qui ne fait que réagir à l'actualité de l'époque, lui même rattrapé par les événements de janvier et novembre derniers.

Si le final lorgne davantage sur le thriller d'infiltration basique, la montée progressive de la tension liée aux préparatifs de l'attentat suicide fait réellement froid dans le dos.
Éric Le Ven - Publié le 17/03/16
Liste des bonus
- Interview du réalisateur (19')
- Scènes coupées (7')
- Copie digitale


Commentaire
Au cours d'une interview, le réalisateur Nicolas Boukhrief revient sur l'aventure du film. Un projet qui, du début à la fin, fut complexe et délicat. À titre d'exemple, l'équipe a présenté aux communes où le tournage devait se dérouler un script remanié où il n'était plus question de radicalisation, mais de braquage. Même chose chez les particuliers qui ont loué leur bien pour le film.

En montage et mixage son durant les événements de novembre, Nicolas Boukhrief confirme aussi ne pas avoir dévié de son intention de départ. Rien a été changé ou modifié.
Note bonus : 2/6
Image
Une image 2.35 assez classique, un peu vidéo, propre sur elle, sans effet de style particulier, qui assure une définition honnête et une bonne qualité de contraste. La HD apporte davantage de précision dans les scènes sombres (volontairement peu éclairées) par rapport à la version e‑cinéma.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
La musique lancinante parvient à maintenir une tension palpable d'un bout à l'autre du récit, le tout saupoudré d'explosions de violence dynamiques et solidement chargées en basses fréquences. Un climat délétère. Le 5.1 propose ici une aération et un réalisme accrus.
Top son : aucun
Note son : 5/6



PLANNING
BLUHD 21/08/19 Thor 4K
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Ken Follett - Un monde sans fin
https://www.avcesar.com/source/interview/137/photo_0142105021.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/169/photo_1102163720.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/160/photo_1145102402.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/130/photo_0548183008.jpg
ken-follett
justin-theroux
matt-dillon
christian-rouaud
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011