The Night Manager saison 1

Année : 2016
Créateurs : Susanne Bier, David Farr
Interprètes : Tom Hiddleston, Hugh Laurie, Elizabeth Debicki, Olivia Colman, Tom Hollander
Éditeur : SPHE
BD : 2 BD-50, 6 x 60', zone B
Genre : thriller, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 15/03/17
Prix ind. : 19,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français Dolby Digital 2.0
Anglais DTS‑HD Master Audio 5.1
Italien Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français, français pour sourds et malentendants

Coproduction anglo‑américaine (AMC et BBC One), cette mini‑série en six épisodes adaptée d'un roman de John Le Carré (un ancien du MI5 et MI6 dans les années 50/60, rappelons‑le) est un petit bijou de scénario soutenu par des acteurs épatants, à commencer par Hugh Laurie (Dr House) qui revient à la télévision dans un rôle de premier plan.

 

Le destin de l'ancien soldat Jonathan Pine (Tom Hiddleston, High-Rise, Crimson Peak), devenu directeur de nuit dans un hôtel du Caire, bascule quand une femme est assassinée après lui avoir confié des documents ultra‑secrets impliquant un redoutable trafiquant d'armes du nom de Richard Roper (Hugh Laurie, pas une seconde on ne pense à lui dans d'autres rôles).

 

Un pilote en forme d'exposition et un épisode plus tard, on est saisi par des personnages denses et ambigus, une intrigue étonnante, un rythme à contre‑courant des productions sérielles actuelles et des acteurs flamboyants. Le face‑à‑face entre Hugh Laurie, plus cynique et inquiétant que jamais, et Tom Hiddelston, aussi magnétique que mystérieux, est un régal à chaque scène. Les personnages secondaires, à l’instar de Olivia Colman (Broadchurch) et Elizabeth Debicki (l'amante de l'un qui passe dans les bras de l'autre), ne sont pas en reste et donnent du relief à une intrigue parfaitement orchestrée.

 

Un modèle de thriller étouffant et réjouissant doublé d'une sensualité latente qui n'est pas pour déplaire. Remarquable ! Une saison 2 est déjà en préparation.

Cédric Melon - Publié le 23/03/17
Liste des bonus
- Aucun


Commentaire

La seule et unique mauvaise surprise de cette édition.

Note bonus : 0/6
Image

Les cinéphiles amateurs de belle image HD seront ravis. La série présente des atouts jamesbondiens de haut vol. À la fois solaire, brillante, complexe, riche en lieux de tournage et dotée d'un cadre parfaitement léché, cette image à l'esthétique assumée est absolument à réserver aux grands écrans. Quelques rares fourmillements à noter dans un ensemble grand luxe.

Top image : aucun
Note image : 5/6
Son

La stéréo française se défend comme elle peut mais ses voix trop collées et trop présentes sur le plan sonore (sans compter que le doublage de Jed ne colle pas du tout) font ressortir certains bruitages de manière anormale. L'ouverture de la série dans les rues bombées du Caire, chauffées à blanc, en prend un coup.

 

Tout est plus tendu, dynamique, cossu et naturel en DTS-HD Master Audio 5.1 avec quelques passages en acier trempé comme la démo militaire en plein désert (le caisson se lâche). On apprécie aussi l'appui épisodique mais intense de l'orchestration et des violons pour une ampleur cinéma très agréable. D'une manière générale, tous les canaux sont utilisés à bon escient, que la scène soit contemplative ou non. Des dialogues toujours nets et francs.

Top son : aucun
Note son : 5/6



PLANNING
BLUHD 22/11/19 Le roi lion
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Éric Rochant - Möbius
https://www.avcesar.com/source/interview/143/photo_0727170802.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/130/photo_0548183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/134/photo_1022184229.jpg
eric-rochant
christian-rouaud
leila-bekhti
jesse-tyler-ferguson
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011