Validé saison 1

Année : 2020
Créateur : Franck Gastambide
Interprètes : Clément Hatik, Saïdou Camara, Brahim Bouhlel, Sabrina Ouazani, Franck Gastambide, Moussa Mansaly
Éditeur : Canal+ Séries/Mycanal
VOD : 10 x 30'
Genre : drame, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 20/03/20
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
HD 1 080p
16/9
Bande-son
Français Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants

Clément/Apache (Hatik), un jeune rappeur épaulé par ses deux amis d’enfance (les prometteurs Brahim Bohel et Saïdou Camara qui n'avaient jamais tourné de leur vie), se retrouve du jour au lendemain « validé » par une star rap et tente de percer dans un milieu singulièrement hostile. Des galères du quartier aux maisons de disques, son ascension ressemble à un combat de boxe.

 

Plongée en apnée saisissante dans le monde hypercodé et ultra‑violent du rap, pour sa première série, Franck Gastambide décide de ne pas opter pour l'hagiographie d'un milieu qu'il connaît bien et d'un univers musical qu'il apprécie, mais de ne rien cacher du côté sombre du rap game, son âpreté, mais aussi sa fulgurance lorsqu'il s'agit de propulser sur le devant de la scène les meilleurs talents, bien souvent issus des quartiers. Leurs atouts : leur bagou, leur flow, leurs punchlines, leur culot. 

 

Haletante, parfois drôle (le personnage du Chinois alias Brahim Bohel est une vraie respiration), Validé réussit l'exploit de séduire les réfractaires au rap ‑et ses codes wesh‑wesh pas toujours compréhensibles pour les non‑initiés‑ tout en étant hyper‑crédible auprès du milieu, en témoignent les nombreuses guests qui traversent cette première saison, de Lacrim à Ninho en passant par Kool Shen, Soprano, Mister V, Cut Killer et des dizaines d'autres, en attendant une deuxième saison qui devrait rameuter tous ceux et celles (?) qui n'ont pas encore fait leur passage devant la caméra de Gastambide. 

 

Véritable immersion dans les coulisses du rap façon Entourage (la référence de la série avec sans aucun doute possible Gomorra), Validé montre tout, la drogue, les flingues, les producteurs, le rap game, la street cred, les clashs, les DJ's beatmakers, et parvient même à faire cohabiter l'ancienne génération avec la nouvelle, une gageure pour deux mondes plutôt hermétiques, voire réfractaires.

 

Évidemment, la présence du rappeur déjà établi Hatik dans le premier rôle, qui semble taillé pour incarner Apash, est essentiel au récit. Sans parler du très prometteur Saïdou Camara dont on reparlera très certainement. Seul bémol, malgré des codes couleur empruntés à Gomorra, cette première saison pâtit d'une réalisation efficace toutefois loin d'être singulière, ne parvenant jamais à recréer les échappées atmosphériques planantes de son modèle italien. Validé mais encore perfectible.

Cédric Melon - Publié le 20/04/20
Liste des bonus
- Coulisses d’une création originale (48')
- Gastambide, l'autodidacte (52')
- Extrait de l'émission Le Cercle Séries avec Augustin Trapenard (1')
- Franck Gastambide décrypte le premier épisode (2')
- La boîte à questions (5')
- Boîte noire avec Hatik (3')
- Interviews (2')
- En plus (30')


Commentaire

Excellente surprise que cette suite de bonus qui tranche, il faut bien le dire, avec le néant habituel des plateformes de streaming en matière de suppléments. Canal+ a mis le paquet tout au long du tournage et même en pré‑production avec des bonus assez passionnants, notamment des coulisses de la série et le portrait de Gastambide par lui‑même, ses potes et sa bande. 

 

Et il en a fait du chemin l'ex‑dresseur d'animaux de cinéma, visiblement encore marqué par ses débuts scolaires difficiles (il est dyslexique). Son culot et son talent feront le reste même s'il n'en revient toujours pas lorsqu'il se retrouve dans sa salle de cinéma historique de Meulin, à présenter en avant‑première Taxi 5. Son pote et « grand frère » Ramzy questionne toutefois avec beaucoup d'humour quelques pans étranges de la personnalité de Gastambide, comme sa passion pour les nains (voir Les Kaïra, Pattaya) et les scènes scatologiques (voir les mêmes films précités). Humble mais hyper‑déterminé, Gastambide n'a sans doute pas encore livré tous ses secrets…

 

Les autres modules donnent à voir les jeunes personnalités émergentes de la série et quelques bonus promo sympathiques. 

 

À noter que la série est repoussée au 4 mai en DVD et sera disponible le 26 juin en VOD. 

Note bonus : 4/6
Image

Les ambiances vertes des intérieurs, les quartiers étouffants, la rue, les sous‑sols, la scène, la nuit… Validés coche toutes les cases du terrain mais parvient rarement à tirer partie de son univers et à imprimer réellement la rétine par son look et ses choix artistiques. Malgré un petit côté lissé dû au replay, une image très clean qui séduira le plus grand nombre, en attendant une deuxième saison peut‑être plus affirmée et sans doute dotée de davantage de moyens. 

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Avec son score rap super produit pour l'occasion (BO disponible chez Arista au passage) et le flow de tous les comédiens, on plonge direct dans l'ambiance pour une crédibilité maximum. Mais entre le verlan et les prononciations souvent avalées à toute vitesse, il ne faudra pas hésiter en revenir en arrière pour saisir quelques dialogues qui nous auraient échappés. À part cela, en Dolby Digital 2.0, les rap manquent clairement de dynamique, d'attaque et des basses. 

Top son : aucun
Note son : 4/6



Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

PLANNING
01/11/20 Journal intime
BONNES AFFAIRES
Voir l'offre
INTERVIEWS
Stefano Sollima - Gomorra saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/157/photo_0253124723.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/149/photo_0450174503.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/127/photo_0547183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/129/photo_0549180108.jpg
stefano-sollima
sophie-turner
eva-green
martin-scorsese
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011