Vidéoprojecteur BenQ W1500 : Home Cinéma sans-fil

21.05.2013 / 10:04
/ Par Vincent Morette

Le constructeur taïwanais BenQ, spécialiste de l'électronique grand public et encore peu présent en France, souhaite aujourd'hui se faire un nom dans l'hexagone. En commençant par le marché des vidéoprojecteurs…


Après une première tentative infructueuse au milieu des années 2000 (on se souvient entre autres d'appareils photo numériques mais aussi de téléphones portables siglés BenQ), la marque revient en France avec une stratégie sur le long terme. La volonté de BenQ, en effet, n'est plus de vouloir être présent sur de nombreux secteurs de l'électronique grand public, mais de privilégier certains marchés pour développer ses activités et acquérir de la notoriété.

Leader des fabricants de vidéoprojecteurs basés sur la technologie DLP, BenQ annonce donc aujourd'hui une gamme 2013 capable de répondre à tous les besoins des utilisateurs de grandes images : bureautique, éducatif, affichage, transportables, ultra‑transportables, et bien sûr Home Cinéma.

Et parmi les sept références de la série Home Cinéma, il en est une HD Ready 1 080p et 3D Ready particulièrement remarquable, la BenQ W1500, doté d'une puce DLP DarkChip 3. La luminosité affiche 2 200 lumens pour un ratio de contraste natif de 10 000:1 et la roue codeuse embarquée est un modèle six segments (RVBRVB) pour éliminer l'effet arc‑en‑ciel lié à la technologie DLP et concernant environ 20% des individus. Autres informations, le BenQ W1500 est également compatible 3D DLP Link. On note aussi un Lens Shift vertical (déplacement de l'optique, donc pas de perte de luminosité), un zoom 1,6x et un bruit de fonctionnement oscillant entre 28 dB et 33 dB, respectivement en mode Éco et Normal. À savoir aussi, le vidéoprojecteur est doté de la certification ISF et d'un compensation de mouvement.

La connectique compte deux entrées HDMI, une YUV, une Sub‑D15, une S‑vidéo, une Composite, une stéréo RCA, une entrée/sortie mini‑Jack 3,5 mm, une prise RS‑232, une Trigger 12V et un port mini‑USB (type B). La lampe Osram UHP d'une puissance de 240 W affiche une durée de vie de 3 000 h en mode Normal, 6 000 h en mode Éco.

Mais le plus notable avec le BenQ W1500, c'est la fonction WHDI (Wireless HDMI) permettant de transférer sans‑fil un signal 1 080p et un son multicanal 5.1 non compressé. Pour cela, il suffit de connecter le dongle émetteur (fourni dans le carton) à la source et le dongle récepteur (fourni aussi bien sûr) au vidéoprojecteur, et de profiter du grand spectacle image et son. Voilà une méthode pratique et qualitative pour éviter les câbles le long des murs ou au plafond pour une ergonomie maximum.

Disponibilité en magasins annoncée, en finition blanche, pour le mois de juin au prix indicatif de 1 799 euros.

Rappel des caractéristiques clés du vidéoprojecteur BenQ W1500 :
• Technologie DLP Darkchip 3
• Contraste natif : 10 000:1
• Luminosité : 2 200 lumens
• Certification ISF
• Lens Shift vertical
• Compatibilité WHDI (Wireless HDMI)
HD Ready 1 080p
3D Ready (BD 3D et DLP Link)
• Roue codeuse six segments (RVBRVB)
• Zoom 1,6x
• Lampe Osram UHP de 240 W
• Durée de vie de la lampe : 6 000h en mode Éco et 3 000h en mode Normal
• Connectique : deux entrées HDMI 1.4, une YUV, une Sub‑D15, une S‑vidéo, une Composite, une stéréo RCA, une entrée/sortie mini‑Jack 3,5 mm, une prise RS‑232, une Trigger 12V et un port mini‑USB (type B)
Vidéoprojecteur BenQ W1500 : Home Cinéma sans-fil
BONNES AFFAIRES
COMPARATIFS
»
Comparatif : quelle tablette 7'' choisir ?
»
Six platines Blu-Ray 3D à moins de 160 €
»
6 stations d'accueil iPod/iPhone à moins de 600 €