Yamaha A-S3200, amplificateur Hi‑Fi ultime avec double entrée XLR

08.04.2020 / 09:48
/ Par Vincent Morette

Fin de notre présentation de la nouvelle série d'amplificateurs Hi‑Fi signée Yamaha avec le modèle A‑S3200 qui vient compléter les références Yamaha A‑S1200 et Yamaha A‑S2200.


Pour faire court, les différences majeures entre l'A‑S3200 et l'A‑S2200 sont largement plus nombreuses qu'entre l'A‑S2200 et l'A‑S1200. Outre la présence d'une seconde entrée XLR, c'est au niveau de la conception que les évolutions sont les plus notables. Concernant le design du produit, la remarque relative aux spécimens Yamaha A‑S1200/A‑S2200 reste valable, l'esthétique du produit est strictement identique à celui de son prédécesseur, le Yamaha A‑S3100.

 

 

L'A‑S3000 propose une qualité audio inédite, le summum de l'expérience Hi‑Fi Yamaha, en phase avec le savoir‑faire de la marque en matière de fabrication d'instruments de musique. Et comme la forme compte presque autant que le fond, Yamaha propose en façade un très long double vu‑mètre absolument magnifique.

 

 





Principales spécifications

L'objectif avoué de Yamaha avec l'A‑S3200 est de restituer les émotions, toutes les émotions, rien que les émotions de(s) l'artiste(s) (interprètes, musiciens…) pour les transmettre à l'auditeur. Pour cela, les ingénieurs maison sont complètement la construction de l'amplificateur. Le châssis, par exemple, est dépourvu de vis, tel un instrument de musique. Chacune des étapes de la conception a été confiée à des maîtres dans leur domaine pour tendre vers l'excellence et la perfection. On note donc une façade épaisse en aluminium antimagnétique de 6 mm, des mesures anti‑vibrations ultimes, des câbles à la longueur réduite au maximum, un transformateur toroïdal assemblé via une fixation tri‑dimensionnelle, un châssis plaqué or et cuivre, des chemins de signaux raccourcis eux aussi au maximum et une conception globale basse impédance. Plus des pieds extra‑larges avec pointes de découplage intégrées. Le tout pour un poids global de 24,6 kg sur la balance.

 

 

 

On retrouve bien sûr sur cet amplificateur Class A/B la technologie exclusive Yamaha Floating and Balanced Power Amplifier pour garantir l’intégrité du signal de l’entrée à la sortie. Cette configuration sépare le circuit d’amplification de la terre, afin d’annuler les effets négatifs des fluctuations de tension. Et la construction entièrement symétrique, qui implique de doubler l’ensemble des composants sur les bornes positives et négatives du signal, n’est utilisée que sur des appareils professionnels ou très haut de gamme.

 

 

Cette configuration de circuit permet d’éliminer l’ensemble des parasites récoltés pendant le transport du signal de la source jusqu’à l’entrée de l’appareil, notamment par l’effet d’antenne des câbles de modulation traditionnels. Pour en profiter totalement, il faut utiliser les entrées symétriques XLR.


Comme le signal symétrique en provenance des entrées XLR est 6 dB plus fort que celui d’une entrée classique RCA, Yamaha a pensé à placer un petit atténuateur ‑ainsi qu’un inverseur de phase absolu‑ à côté de chacune d’elles, afin d’égaliser leur niveau avec les entrées RCA. Attention bienvenue et caractéristique, s'il en était besoin, de toute la considération portée par le constructeur à cet appareil. La partie pré‑amplificatrice dispose encore d’une sortie variable pour alimenter un bloc de puissance externe, ainsi que d’une entrée directe pour, à l'opposé, attaquer la partie puissance depuis un autre pré‑amplificateur.

 

 

Bien sûr, le transformateur est de type toroïdal et les condensateurs Toshin PPS0 affiche de grandes capacités (22 000 microfarads) pour un son toujours dynamique et énergique capable de restituer une scène sonore très large et pleine de détails. De même, le fil d'enceinte interne PC‑Triple C possède une structure linéaire optimisée, pour une transmission améliorée du signal vers les haut‑parleurs.

 

 

On note aussi un ampli Phono, une configuration discrète et un contrôle électronique du volume très haute précision. On remarque enfin un circuit de gestion du volume pointu pour minimiser la perte de qualité sonore.

 

Concept faible impédance et de mise à la terre mécanique

Autres atouts du Yamaha A‑S2200, le concept embarqué de faible impédance basé, entre autres, sur l'utilisation de câbles épais pour la connexion à la terre, le concept de mise à la terre mécanique à travers les radiateurs, le transformateur et les condensateurs directement boulonnés au châssis. Le tout évite bon nombre de vibrations nocives à la restitution sonore. On note encore des borniers haut‑parleurs, et des vis, en laiton taillés dans la masse offrant une connexion maximale avec les fils HP, et sans efforts de serrage.

 

 

Puissance réelle

La section amplification repose quant à elle sur des transistors Mosfet haut de gamme et délivre 2 x 120 W sous 8 ohms (et 2 x 170 W sous 4 ohms). Une puissance qui peut paraître modeste à ceux qui sont habitués aux fiches techniques un peu délirantes des amplificateurs audio‑vidéo d’aujourd’hui, mais qui doit être rapportée à des performances de bande passante et de tenue en charge très nettement supérieures à ce que proposent ces derniers. Le tout pour un poids global de 24,7 kg sur la balance.

 

 

Connectique

La connectique compte donc deux entrées stéréo XLR, deux entrées stéréo RCA (tuner et CD audio), une entrée Ligne 1, une entrée Phono MM/MC, une entrée/sortie (Rec) Ligne 2, une sortie Pre‑Out 2.0 et une sortie casque.

 


Deux finitions sont au programme, noir et argent. Date de sortie annoncée pour le mois d'avril. Prix indicatif : 5 999 euros.

 

Rappel des caractéristiques clés du Yamaha A‑S3200 :

• Modèle : 2.0

• Puissance : 2 x 120 W sous 8 ohms, 2 x 170 W sous 4 ohms

• Rapport signal/bruit : 110 dB (Phono MC : 90 dB ; Phono MM : 96 dB)

• THD (distorsion harmonique totale) : 0,035%

• Réponse en fréquence : 5 - 100 000 Hz

• Entrées : 2 entrées XLR, 2 entrées stéréo RCA (tuner et CD audio), 1 entrée Ligne 1, 1 entrée Phono MM/MC, 1 entrée Ligne 2

• Sorties : 1 sortie (Rec) Ligne 2, une sortie Pre‑Out 2.0 et 1 sortie casque, 4 paires de borniers vissants

• Fonctions Pure Direct

• Sortie casque : oui

• Autre(s) : transformateur toroïdal

• Dimensions (L x H x P, mm) : 435 x 157 x 463 mm

• Poids : 24,7 kg

Yamaha A-S3200, amplificateur Hi‑Fi ultime avec double entrée XLR
Amazon
274,33  €
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

BONNES AFFAIRES
- 20 %
437 €
347.09 €
Voir l'offre
COMPARATIFS
»
Comparatif : quelle tablette 7'' choisir ?
»
Six platines Blu-Ray 3D à moins de 160 €
»
6 stations d'accueil iPod/iPhone à moins de 600 €