5 plasmas 50 pouces HD Ready et TNT à moins de 2 000 €
Par Jacquemin Vidal - Publié le 17/01/08
Image
Verdict
Philips 50PFP5532D
Samsung PS50Q96
Panasonic 50PX71
LG 50PB65
Hitachi P50T01
Après réglages à l’aide des mires THX, pas un des cinq modèles comparés n’a brûlé les blancs. Un bon point pour tous ! Par contre, au niveau du noir, les résultats sont bien plus nuancés. L’Hitachi manque de détail dans les premiers niveaux et surtout ses noirs manquent de densité. Le LG manque lui aussi de détail, au moins ses noirs sont plus denses. Toujours sur la densité, le Philips est assez proche du LG, mais en plus il affiche tous les niveaux de la mire (noirs parfaitement débouchés). Reste que les meilleurs dans ce domaine sont le Panasonic et le Samsung dont les noirs sont à la fois denses et parfaitement débouchés. Côté colorimétrie, pas de mauvaise surprise, au contraire : tous assurent de belles couleurs et une carnation naturelle, particulièrement le Panasonic et le Philips. Quant aux dégradés de couleurs, nous n’avons relevé aucun effet de solarisation notable, excepté sur l’Hitachi lors des mouvements. Enfin, concernant le fourmillement, un défaut inhérent à la technologie plasma, il est véritablement visible sur un seul téléviseur, l’Hitachi. Et encore, faut-il coller son nez sur l’écran… Mais dans tous les cas, en respectant un recul d’une fois et demi la diagonale, rien de gênant, même si on ne peut pas affirmer que le phénomène soit totalement absent…

Au jeu du désentrelacement des sources SD, l’Hitachi et le Panasonic sont à la traîne. Sur les films, notamment, les contours et les diagonales cisaillent. Le Philips et le Samsung s’en sortent mieux, même si ce n’est pas parfait. En fait, le plus performant sur ce point est le LG. Enfin, si tous offrent des performances très proches au niveau du scaling et du piqué de l’image, ils sont également logés à la même enseigne au niveau de la fluidité et de la netteté dans les mouvements. Tous les téléviseurs saccadent sur les travellings rapides, excepté le Samsung. Ce dernier dispose en effet d’un système de compensation de mouvements. Malheureusement ce dernier s’arrête aux signaux 1 080i. Avec les signaux 1 080p, il n’est plus actif. Du coup, on se retrouve avec une image aussi saccadée que sur les autres modèles. Autre déconvenue, il est incapable de fluidifier correctement les signaux 720p/60 et 1 080i/60 issu d’un lecteur HD DVD ou Blu-Ray.

Il faut en effet savoir que ces signaux passent artificiellement de 24 à 60 images par seconde par le biais d’un traitement 3:2 Pull-up, généré par le lecteur. Pour que la compensation de mouvements soit efficace avec de tels signaux, l’important pour le téléviseur est de retrouver les 24 « bonnes » trames vidéo au sein des 60 fournies. Or, le traitement vidéo de ce Samsung en est incapable. Résultat, en lecture HD DVD ou Blu-Ray, on se retrouve au niveau des autres modèles. En somme, il faut uniquement alimenter ce dernier avec des images télédiffusées : dommage…
Image
Marque Hitachi LG Panasonic Philips Samsung
Modèle P50T01 50PB65 50PX71 50PFP5532D PS50Q96
Optimisation
de la netteté
dans les mouvements
SD
(480i/576i)
- - - - -
ED
(480p/576p)
- - - - -
HD
(720p/1 080i)
- - - - -
Full HD
(1 080p/50/60)
- - - - -
Full HD
(1 080p/24)
- - - - -
Compensation
de mouvement
SD
(480i/576i)
- - - - oui
ED
(480p/576p)
- - - - oui
HD
(720p/1080i)
- - - - oui
Full HD
(1 080p/50/60)
- - - - -
Full HD
(1 080p/24)
- - - - -
ph image
BONNES AFFAIRES