TV 8K Samsung Q900R, le téléviseur du futur existe déjà

8K IA Upscaling ou le programme Machine Learning

Pour faire simple, la qualité de l’affichage d’un écran TV est liée à trois facteurs primordiaux : la qualité de la source, la qualité de la mise à l’échelle du signal (surtout pour un écran 8K en l’absence de sources 8K natives) et les qualités intrinsèques du téléviseur. On le voit, le problème se pose donc avec la quasi‑totalité des sources : TNT (1 080i bruités), DVD, Blu‑Ray, signal 1 080p compressé médiocre, anciennes vidéos en provenance du net, films de vacances captés au caméscope SD (480p)… Et c’est là que Samsung annonce faire la différence avec le procédé 8K IA Upscaling (le test du TV Q900R est à venir mais à la vue de nos premiers contacts avec un 65QR900, il semble bien que les ingénieurs coréens aient atteint leur objectif).

 

 

Avec sa technologie 8K AI Upscaling, l'objectif de Samsung avec sa série TV Q900R est de proposer une image d'extrême qualité digne d'une fenêtre ouverte sur le monde.

 

Pour améliorer le rendu de ces diverses sources, Samsung a initié dès 2013 (!) un programme Machine Learning (apprentissage automatique ou encore apprentissage statistique) basé sur des algorithmes d’intelligence artificielle très puissants. Ce dernier, à l’aide d’ordinateurs fonctionnant en continu, est chargé, dans un premier temps de dégrader abondamment des images de grande qualité, par exemple Ultra HD 8K et UHD 4K, dans toutes les définitions inférieures, 1 080p, 1 080i, 480p, etc. en y ajoutant toutes sortes de défauts à degré variable : forte compression, bruit vidéo, flou… Le but est de disposer d’une énorme quantité d’images de mauvaise facture, plusieurs millions générés en cinq ans, correspondant à toutes les séquences possibles et imaginables.

 

Le processus 8K IA Upscaling est basé sur quatre étapes clés (trois sont détaillées ci‑contre et ci‑dessous), liées à une énorme base de données vidéo dans laquelle tous les cas de figure ou presque sont connus. Ainsi, en appliquant à chaque portion d'une image un traitement différent, les TV Samsung Q900R surpassent tous les écrans disponibles sur la question de la mise à l'échelle.   

 

Avec l’objectif, dans un second temps, d’upscaler à nouveau ces mêmes images pour retrouver leur qualité originelle en mettant l'accent sur quatre traitements précis : recréation de détails, amélioration des contours, réduction du bruit vidéo et rédaction des effets d'escalier. Et de laisser le programme d’intelligence artificielle recommencer autant de fois que nécessaire pour y parvenir, l’apprentissage découlant de la répétition et du traitement de plus en plus pointu appliqué par l’algorithme sur les fichiers vidéo. 

Au final, en résulte une base de données où chaque type de contenus est associé à un filtre spécifique pour obtenir sa meilleure « restauration » possible, gérée par un algorithme global. Et le tout se retrouve directement intégré dans la nouvelle puce extrêmement puissante des TV Samsung Q900R, le Quantum 8K Processeur.

 

La technologie 8K IA Upscaling fait appel à une puce surpuissante en termes de ressources processeur. 
Basée sur un algorithme vidéo en constante évolution (cf. programme de Machine Learning), elle assure une qualité d'image…
…toujours optimum.
De plus, Samsung assure que le traitement d'image sera périodiquement mis
à jour pour améliorer encore la qualité d'image des TV Q900R.  

 

Au total, ce ne sont pas moins de 256 filtres qui sont présents au sein de ces nouveaux TV, contre un seul pour le traitement d’Upscaling Ultra HD des TV UHD disponibles dans les magasins. Par exemple, pour afficher l’image TNT d’un animal tel un félin (donc 1 080i) avec un TV Samsung Q900R, l’algorithme mis au point par les ingénieurs de la marque et le programme Machine Learning vont utiliser un premier filtre pour les yeux, un deuxième pour les moustaches, un troisième pour les poils, etc. (cf. visuel ci‑dessous), tous optimisés en fonction de l’objet traité. Avec ce puissant logiciel interne, Samsung souhaite proposer avec ses TV Q900R une qualité d’image digne d’une véritable fenêtre ouverte sur le monde.

 

 

Pour la première fois, un téléviseur applique plusieurs filtres différents selon les zones de l'image pour réaliser un Upscaling optimisé. Sur le tigre ci‑dessus, un filtre spécifique est utilisé pour les yeux, un autre pour les moustaches, etc.

 

 

Samsung Q900R, des TV prêts pour le futur

Mais avec les écrans Samsung Q900R, le plus spectaculaire est à venir. Il faut savoir que le programme Machine Learning étant toujours actif, il est amené à s’améliorer encore et toujours, générant un algorithme global toujours plus puissant. Le constructeur coréen assure que lors de chaque avancée significative, les TV Samsung Q900R connectés à internet en bénéficieront à travers une mise à jour Firmware. Samsung invente donc le premier TV dont la qualité d’image sera meilleure demain que celle d’aujourd’hui. Exactement comme la qualité du streaming Netflix sera supérieure demain à celle du moment, grâce à l’amélioration des procédés de compression. Magique !

 

La série TV 8K Samsung Q900R est disponible en trois tailles d'écran : 65'' (165 cm), 75'' (191 cm) et 85'' (216 cm).

 

Toujours dans cette optique de téléviseur prêt pour le futur, il est bon de rappeler que de nombreux TV Samsung, Q900R compris, sont facilement capables d’évoluer, par exemple lors de l’apparition des connecteurs HDMI 2.1 pour profiter d’un signal 8K 60 im/s, en changeant simplement de boîtier One Connect. Il faut d'ailleurs rappeler que, pour les possesseurs de TV Samsung Q900R, le constructeur coréen s'est engagé à remplacer gracieusement le One Connect une fois la norme HDMI 2.1 disponible.

 

 

La technologie QLED embarquée

La qualité de l’affichage est encore magnifiée par les nouvelles caractéristiques techniques des TV QLED 8K Samsung Q900R. Outre la fonction exclusive 8K IA Upscaling, ces téléviseurs bénéficient d’un pic de luminosité très élevé, 4 000 nits (pour les tailles 75'' et 85'', 3 000 nits pour le 65''), soit le double des spécimens Ultra HD les plus huppés de la marque (cf. le banc d’essai complet du Samsung QE65Q9F par la rédaction d’AVCesar.com), en phase par exemple avec le niveau de luminosité de plus en plus utilisé à Hollywood pour les masters des disques 4K Ultra HD Blu‑Ray. 

Et pour ne rien gâter, les TV Samsung Q900R intègrent un véritable procédé Direct LED Local Dimming, à l’instar des références Q9F de la marque, pour un niveau de noirs extrêmes. Enfin, la taille des nanocristaux Quantum Dots a été réduite sur les Samsung Q900R, à l'instar des autres TV QLED millésime 2018 par rapport aux modèles 2017, 1,1 nm pour le nanocristal rouge, 1,5 nm pour le vert contre, respectivement 1,6 nm et 2,6 nm, pour une efficacité accrue et un Color Volume couvert à 100% (cf. notre dossier Avec les Quantum Dots, Samsung bouleverse l’Ultra HD). 

Dernière précision, le nouveau processeur Quantum 8K, élément majeur de la technologie 8K IA Upscaling, agit aussi directement sur la section audio des TV Q900R. Sa formidable puissance de calcul permet de traiter au mieux chaque composante du signal sonore.

 

 

Bien sûr, les téléviseurs Samsung Q900R disposent de toutes les fonctions inaugurées sur la gamme QLED 2018, Mode Ambiant en tête pour camoufler l'écran au sein de son environnement (cliquez pour en savoir plus), sans oublier le câble d’alimentation invisible reliant l’écran au boîtier One Connect (cliquez pour en savoir plus), la mise en œuvre simplifiée et rapide, les possibilités multimédia avancées (cf. photo ci‑dessus) avec le système d'exploitation Tizen et toutes les applications les plus intéressantes : Canal+ intégré, RMC Sport, Nerflix, OCS, Deezer, Spotify, YouTube, Molotov… Autre bon point, qui va intéresser fortement les amateurs de jeu vidéo, les téléviseurs Samsung Q900R, à l'instar des modèles QLED de la marque, disposent d'un Input Lag (temps d'affichage de l'image) de 15 ms, soit le plus faible du marché et ce, malgré un Upscaling 8K des signaux vidéoludiques. Les TV Samsung Q900R sont donc dignes de la réputation des TV QLED, reconnus comme les meilleurs écrans par les joueurs, notamment en ligne.

 

À l'instar de tous les TV QLED Samsung, les modèles Q900R sont dotés d'un Input Lag extrêmement faible, le moins élevé de tous les téléviseurs du marché…  …Mesurés aux alentours de 15/16 ms, les TV Samsung QLED
sont les préférés
des amateurs de jeu vidéo. Notamment
des joueurs en ligne qui privilégient un retard à l'affichage
le plus réduit
possible, sous
peine de handicap insurmontable.

 

 

8K, changement de paradigme…

La technologie Ultra HD 8K va donc véritablement révolutionner le marché TV et plus généralement le monde de l’image, bien plus que l’avènement de l’Ultra HD 4K ou de la Full HD. Et Samsung compte bien assumer son rôle du numéro 1 du secteur. En enquêtant tous azimuts pour élaborer ce dossier, il apparaît qu’avec la 8K, il va falloir changer de paradigme à propos des contenus et de leur nature, nativement 8K ou pas. 

 

 

Avec l'émergence rapide de la 8K dans tous les secteurs de l'électronique grand public associés à un écran (TV, Réalité augmentée, smartphone, tablette, ordinateurs…),
la question des contenus 8K natif sera de moins en moins centrale. En effet, pour afficher de manière satisfaisante tous les contenus disponibles, et à venir (depuis la naissance du cinéma et de la télévision et en production d'ici l'adoption totale de la 8K),
le traitement d'image sera la clé.


En effet, tous les écrans sont amenés à adopter rapidement la résolution 8K. Pour des raisons de coût de fabrication, comme déjà mentionné, mais aussi pour accompagner l’émergence et l’usage de nouvelles technologies. Si la réalité virtuelle a déjà échoué à convaincre le grand public et devrait rester cantonnée à des applications dédiées aux professionnels, la réalité augmentée semble vouée à connaître le succès. Mais les spécialistes du secteur sont catégoriques, pour réussir, la réalité augmentée devra être visuellement comparable à… la réalité, donc basée sur des écrans 8K. On retrouve là un argument développé plus haut en faveur de la 8K, sa proximité avec la vision humaine. Et qui dit 8K sur un smartphone, implique aussi 8K sur les téléviseurs.

 

 

Conclusion

Le marché TV devrait donc connaître ce qu'il s’est passé dans le monde de la photo où la puissance du traitement logiciel prime, avec bonheur, sur la qualité de la prise de vue. Avec un smartphone haut de gamme, il est aujourd’hui possible de réaliser des clichés d’une incroyable qualité, capables de rivaliser avec ceux d’un compact expert, voire d’un reflex numérique, pour les afficher sur des écrans à la résolution de plus en plus importante.
Il en sera de même pour les contenus destinés à être affichés sur un téléviseur 8K. Source vidéo 8K native ou pas, dans le fond, peu importe, tout l’enjeu (et la difficulté) sera de la traiter efficacement pour l’afficher dans de bonnes conditions sur un écran 8K. Avec l’impérieuse nécessité de magnifier les sources qui ne sont pas 8K, HDR, HFR… Et avec les TV Q900R, Samsung montre la voie.


PLANNING
BLUHD 20/02/19 The Predator
BLU 20/02/19 The Predator
DVD 20/02/19 The Predator
BONNES AFFAIRES
- 67 %
91 €
29.99 €
Voir l'offre
INTERVIEWS
Lucas Belvaux - 38 témoins
https://www.avcesar.com/source/interview/132/photo_0731173018.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/161/photo_1108160423.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/138/photo_0315185626.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/147/photo_0157140523.jpg
lucas-belvaux
priyanka-chopra
pascal-laugier-et-louis-thevenon
bryan-cranston