This is it

Année : 2009
Réalisateur : Kenny Ortega
Interprètes : Michael Jackson, ses musiciens, ses danseurs, son staff…
Éditeur : SPHE
BD : BD-50, 111', toutes zones
Genre : documentaire, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 01/03/10
Prix ind. : 29,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
HD 1 080p (Mpeg4 AVC)
16/9 natif
Bande-son
Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français, allemand, italien, espagnol, arabe, danois, néerlandais, finnois, hindi, norvégien, portugais, suédois, turc, anglais, anglais pour sourds et malentendants
Amazon
9,50 €
L'espace de quelques minutes, le temps que trois danseurs nous fassent part de leur joie d'avoir été choisis par « MJ » (c'est comme ça qu'ils l'appellent), on se dit que le pathos va couler à flots, les témoignages s'enchaîner pour paraphraser ce que l'on croit déjà savoir, craignant même l'apparition de fans la larme à l'œil, au bord de la crise de nerfs (effet guimauve garanti). Et puis tous nos doutes s'envolent. Comme par enchantement. Michael arrive sur scène, aussi mince et léger qu'une plume, mais tellement là.

Car c'est bien Michael Jackson que l'on va suivre au cours de ces répétitions captées sous tous les angles entre les mois de mars et juin 2009, caméras collées à ses mocassins noirs/chaussettes blanches et ses vestes étincelantes improbables (on y reviendra dans les bonus). Les derniers instants de calage avant les concerts prévus dès le début de l’été à l’O2 Arena de Londres. Soit une centaine d’heures de tournage depuis les coulisses résumées en 111 précieuses minutes.

Sur scène donc, Michael, ses musiciens et ses danseurs font le show. Dans la salle, en guise de public, les techniciens, gardes du corps, producteurs en tous genres emmenés par l'homme de l'ombre Kenny Ortega (le réalisateur du film), chorégraphes et directeurs artistiques de tous poils. La machine est lancée. Mais Michael, lui, il voit la foule en délire, ses fans. Il chante pour eux (rarement à pleine puissance pour préserver sa voix), danse comme un dieu, se démène comme un diable, communique avec ses équipes (on ressent sa timidité à chaque instant), procède aux derniers changements, recommence le moindre geste jusqu'à la perfection (« Ça sert à ça les répétitions, non ? », répète-il avec espièglerie).

Pas un plan sans Michael, donc. Et c'est ce que l'on était venu voir. Le génie en train de créer, l'enfant-roi de 50 ans en plein travail, bourré d'énergie, appliqué, imaginatif, heureux et soucieux d'offrir un condensé de ce qu'il sait faire de mieux. On imagine alors ce que l'on a loupé, cette chimère à jamais perdue dont les seules traces sont visibles sur ce film. Un document-hommage tout à la gloire du grand Michael Jackson, « the King of Pop » pour l'éternité. This is it.
Jean-François Lefevre - Publié le 16/03/10
Liste des bonus
- Préparation du retour sur scène (46')
- Sujet sur le stylisme, révélant les nouveaux costumes créés pour Michael Jackson sur la tournée This Is It (15')
- L'équipe rapprochée se souvient… (16')
- Auditions : à la recherche des meilleurs danseurs du monde (16')
- Focus sur les chorégraphies et l'influence de MJ (16')
- Rencontre avec les danseurs (26')
- Rencontre avec les musiciens (12')
- Rencontre avec les choristes (12')
- Répétitions inachevées (9')
- Nouvelle vidéo de Smooth Criminal en 3D réalisée en 5.1 pour le concert (4')
- Making of du tournage de la vidéo Smooth Criminal (11')
- Nouvelle vidéo de Thriller en 3D réalisée en 5.1 pour le concert (4')
- Album de 75 photos
- Film-annonce de This is it
- Bandes-annonces
- Option movieIQ offrant des informations en temps réel avec Playlist de This is it
- Infos BD Live : disponibles en téléchagement, la performance des danseurs de MJ au CES de Las Vegas, ou encore l'hommage à Michael des prisonniers philippins


Commentaire
Si le film s'axe principalement sur Michael Jackson, les bonus (tous en HD) laissent place aux équipes qui ont travaillé avec lui sur cette tournée, privées elles aussi de ce final qu'elles attendaient tant. Casting des choristes, musiciens, jolie Blondie guitariste, danseurs (on se croirait dans Fame), créateur des costumes, chorégraphes, producteurs, tout le monde témoigne, aborde avec passion son travail, évoque l'influence de MJ, leur joie d'en être et la nécessité de faire ce qui n'a jamais été fait. L'ensemble n'est jamais redondant et montre encore une fois le soin que portait MJ aux moindres détails, des épaulettes de ses vestes aux nouvelles vidéos de Thriller et Smooth Criminal destinées à être diffusées pendant le spectacle. Évidemment, le niveau des participants, chacun dans leur domaine, est ahurissant. On ressent bien d'ailleurs à quel point MJ a influencé leur art depuis des décennies. Un ensemble émouvant juste comme il faut, parfois technique mais passionnant.
Note bonus : 6/6
Image
Suivi jour après jour pendant ces répétitions assez abouties (on est loin des premiers jours où tout le monde devait très certainement tâtonner), voici Michael Jackson comme vous ne l'avez vu, filmé sous tous les angles, des pieds à la tête (jamais de très gros plans), sur une scène quasiment dénuée d'artifices. Le résultat à l'image est net, précis, sans fioriture ou lumières travaillées. Un montage simple et une sensation brute qui amplifient l'impression d'assister à un événement unique. La bête curieuse n'a rien d'un monstre. Son aura est presque palpable. Quand aux vidéos et autres simulations 3D intégrées, elles donnent une petite idée du rendu final de ce spectacle qui s'annonçait absolument grandiose.
Top image : aucun
Note image : 6/6
Son
Là encore, l'effet live a été privilégié. Si vocalement, MJ en a encore sous le capot, il ne pousse que rarement ses cordes vocales afin de les préserver pour le jour J. Sa voix est toujours là, impressionnante, tantôt posée, tantôt à la recherche d'accords parfaits. On ressent tout : le groove, le rythme, la présence, la poésie, les basses, l'aisance, l'ampleur. Toutes les enceintes s'y mettent, spectacle garanti à la maison aussi.
Top son : aucun
Note son : 6/6


PLANNING
BLU 19/11/19 Coffret Fellini
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Nic Pizzolatto - True Detective saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/152/photo_0641125609.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/139/photo_0259145504.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/150/photo_0520115613.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/170/photo_1215120005.jpg
nic-pizzolatto
liam-neeson
kevin-bacon
anthony-hopkins
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011