Jennifer's Body

Version longue non censurée
Année : 2009
Réalisateur : Karyn Kusama
Interprètes : Megan Fox, Amanda Seyfried, Johnny Simmons, Adam Brody
Éditeur : Fox
BD : BD-50, 102' (version cinéma)/107' (version longue), zones A, B, C
Genre : horreur, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 24/02/10
Prix ind. : 24,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
HD 1 080p (Mpeg4 AVC)
16/9 natif
Bande-son
Français DTS 5.1
Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
Anglais pour malvoyants
Espagnol DTS 5.1
Italien DTS 5.1
Allemand DTS 5.1
Russe DTS 5.1
Voir plus
Sous-titres
Français, anglais pour sourds et malentendants, italien, espagnol, néerlandais, danois, finnois, suédois, norvégien, russe, allemand
Amazon
11 €
Écrit par le scénariste de Juno, Jennifer’s Body appartient à un genre très prisé du cinéma hollywoodien, le film de collège, avec pom-pom girls affriolantes, joueurs de baseball montés comme des pur-sang, rangées de casiers à perte de vue, bals de fin d’année, bimbos lascives et puceaux aux allures de geeks.

Jennifer’s Body ne déroge pas à la règle et Karyn Kusuma plante sa caméra sur le campus d’une petite ville américaine. D’un côté, Jennifer, beauté fatale (Megan Fox, plutôt une bonne surprise, Transformers 2) à laquelle aucun garçon ne résiste ; de l’autre, sa meilleure amie, Needy (Amanda Seyfried, Mamma Mia !), timide, pudique et des lunettes.

Mais Jennifer n’est pas qu’une bombe sexuelle, plutôt une dévoreuse d’hommes, au sens littéral du terme, puisque le démon qui l’habite la pousse à se nourrir de la chair de ses conquêtes. Suite à une série de meurtres inexpliqués qui mettent en émoi la petite bourgade, Needy ne tarde pas à découvrir la nature profonde de son amie.

Si Megan Fox fait tout ce qu’elle peut pour érotiser le film et parfois le dramatiser (en manque de sang, la jeune femme ressemble à un succube livide et déprimé), Karyn Kusuma peine à renouveler les clichés du genre : du groupe sataniste se livrant à une grotesque cérémonie forestière aux ados décérébrés qui passent entre les fourches caudines de Jennifer…

Ce teen slasher ne déplaira pas aux adeptes d'humour noir et de gore sexy, mais accumule les stéréotypes (métaphore d’une sexualité en éveil, lesbianisme latent…), évolue vers un dénouement trop convenu et n'assume jamais sa dimension subversive.
Jean-Baptiste Thoret - Publié le 18/02/10
Liste des bonus
- Scènes inédites en HD (14')
- Bêtisier en SD (5')


Commentaire
C'est court et pas franchement captivant. Nous aurions préféré une petite visite des coulisses et du plateau de tournage.
Note bonus : 1/6
Image
Beaucoup de scènes sombres qui engendrent parfois un peu de grain, mais toujours une image de haute tenue, hyper-contrastée, très lisible, sexy en Diable et brillante comme les prunelles de la belle Megan. On apprécie les noirs torrides et la précision de l'ensemble. Du beau travail.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Plancher qui craque, bruitages inquiétants, voix d'outre-tombe… frissons garantis pour spectateurs en mal de sensations. Avant, arrière, ça arrive de tous les côtés, surtout en VO DTS-HD Master Audio 5.1, la piste la plus punchy et dynamique.
Top son : aucun
Note son : 5/6


PLANNING
DVD 26/02/20 Hors normes
BLU 26/02/20 Hors normes
BLUHD 28/02/20 Parasite
DVD 25/03/24 Design Vol.5
BONNES AFFAIRES
- 22 %
191 €
147.73 €
Voir l'offre
INTERVIEWS
Maggie Q - Nikita saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/133/photo_1014195601.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/141/photo_0421152318.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/160/photo_1145102402.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/169/photo_1102163720.jpg
maggie-q
poppy-montgomery
matt-dillon
justin-theroux
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011